Deux journalistes iraniennes arrêtées avant la CDM de foot féminin

Deux journalistes iraniennes arrêtées avant la CDM de foot féminin
Deux journalistes iraniennes arrêtées avant la CDM de foot féminin
Dans cette photo : Jafar Panahi
La justice iranienne a confirmé en début de semaine l'arrestation de deux journalistes qui devaient se rendre en Allemagne pour commenter la coupe du monde de football féminin : Pegah Ahangarani et Maryam Majd.
A lire aussi


La justice iranienne a confirmé l'arrestation il y a une semaine de Pegah Ahangarani, actrice et journaliste censée couvrir la coupe du monde de football féminin pour le compte de la télévision allemande Deutsche Welle. Elle a été arrêtée chez elle et incarcérée à Téhéran.
Le 16 juin dernier, une journaliste-photographe de 25 ans, Maryam Majd, avait également été arrêtée peu avant son départ pour l'Allemagne. Partie pour préparer un livre sur le football féminin, ses proches sont depuis sans nouvelles d'elle.
Les autorités iraniennes n'ont donné aucun détail ni le motif de l'arrestation des deux jeunes femmes. L'Iran est classé 172e sur 178 en matière de liberté de la presse, selon Reporters sans frontières.

(Source : Le Parisien-AFP)


Géraldine Bachmann


VOIR AUSSI

Finale de la Coupe du Monde de foot féminin : le Japon vainqueur !
Iranian Stories : une plateforme pour témoigner de la « révolution verte »
Témoignage : ces femmes qui résistent en Iran

Le réalisateur iranien
Jafar Panahi condamné à 6 ans de prison