L’Espagne toujours en proie au chômage

L’Espagne toujours en proie au chômage
L’Espagne toujours en proie au chômage
L’Espagne a connu une grande crise et pensait s’en être plus ou moins sortie, mais les chiffres actuels du chômage ne poussent pas à l'optimisme.
A lire aussi
Pourquoi "Quand Harry rencontre Sally" est toujours aussi culte 30 ans après
News essentielles
Pourquoi "Quand Harry rencontre Sally" est toujours aussi...

En effet, les chiffres du chômage étaient en baisse depuis 4 mois, notamment grâce à l’emploi saisonnier, et voilà que ce dernier est reparti à la hausse, le nombre de chômeurs s’élevant maintenant à 4,13 millions, soit 51 185 chômeurs en plus par rapport au mois de juillet.

Les secteurs les plus touchés sont ceux des services, de l’industrie et de la construction. Par contre, le chômage dans le secteur de l’agriculture baisse (-1.75%). Ce ne sont pas forcément les jeunes (âgés de – de 25 ans) qui ont subi le plus cette hausse de chômage sur le mois d’août par contre cette catégorie reste très touchée sur l’ensemble de l’année. Par contre, si l’on compare sur un an, entre août 2010 et août 2011, il y a 4,06% de chômeurs en plus, soit 161 266 chômeurs.

Pour se rassurer ou rassurer les citoyens espagnols, le ministère du Travail a déclaré que généralement le mois d’août n’était pas bon.

N’oublions pas que l’Espagne avait connu deux grandes crises economiques en 1996 puis 2008 mais le taux avait atteint des sommets en mars dernier avec 4,33 millions de chômeurs.

VOIR AUSSI

Au chômage : ne baissez pas les bras
Chômage : une remontée inquiétante
Crise : le chômage touche plus les hommes que les femmes