Jeannie Longo dit adieu aux Mondiaux de cyclisme

Un jour seulement après la suspension de son mari, Jeannie Longo a décidé de renoncer aux Championnats du monde de cyclisme de Copenhague, a annoncé son avocat, Me Bruno Ravaz à l’AFP.
A lire aussi


« Très affectée par les accusations injustes dont elle fait l’objet », Jeannie Longo préfère annuler sa participation aux Mondiaux de cyclisme. Une décision due notamment aux soupçons de trafic de substances dopantes, et plus particulièrement d’EPO pesant sur son mari, Patrice Ciprelli.

La championne française de 52 ans n’est « pas en état physique et moral de […] tenir son rang au plus au niveau dans une compétition internationale » et risque une sanction concernant des manquements aux exigences de la localisation. Chaque cycliste doit en effet indiquer tous les jours sa situation géographique de 6 heures à 23 heures avec une plage horaire d’une heure de « liberté » décidé par le sportif. Règle que la sportive n’aurait pas respectée trois fois en dix-huit mois. Lorsque l’Agence française de lutte contre le dopage saisira la Fédération française de cyclisme, Jeannie Longo ne pourra plus concourir sous les couleurs de la France.

Dans un communiqué, elle n'oublie pas ses fans qu’elle « remercie chaleureusement » et « forme tous ses vœux de succès à l’équipe de France dont elle ne fera pas partie à son plus grand regret ».

Claire-Marie Allègre

(Source : Libération)
Crédit photo : AFP

VOIR AUSSI

Jeannie Longo, la plus grande championne de l'histoire du cyclisme féminin français

L’INFO DES MEMBRES

Jeannie Longo : à 52 ans, elle devient encore une fois championne de France
Jeannie Longo : suspension pour manquement aux règles antidopage