Afghanistan : une femme violée contrainte d'épouser son agresseur

Afghanistan : une femme violée contrainte d'épouser son agresseur
Afghanistan : une femme violée contrainte d'épouser son agresseur
À cause d'un viol dont elle a été la victime, une Afghane a été incarcérée pour adultère pendant deux ans. Après que 5 000 personnes ont signé une pétition pour la faire sortir, la femme a finalement été libérée hier. Seulement, après le viol et la prison, elle va devoir épouser son agresseur.
A lire aussi
Nouvelle femme de cinéma : les confidences de Katharina Mückstein
News essentielles
Nouvelle femme de cinéma : les confidences de Katharina...


Tout commence il y a environ deux ans, lorsqu'une Afghane se fait violer. Parce qu’elle a été violée et qu’elle est déjà mariée, elle est alors incarcérée pour adultère. Évidemment, le cas de cette femme a provoqué un tollé général, et une pétition pour sa libération a été signée par plus de 5 000 personnes. Hier, jeudi 1er décembre, cette Afghane innocente est finalement sortie de prison, sur ordre du président Hamid Karzaï. On pourrait penser que son calvaire prend fin, et bien non.

Après avoir connu l’horreur du viol, puis de la prison, cette femme va devoir épouser son agresseur, dont elle a eu un enfant qu’elle a élevé dans sa cellule. D’après la présidence, une telle union lui éviterait d’être en danger après sa libération, car les femmes violées en Afghanistan sont fortement stigmatisées. Encore plus incroyable, la femme a accepté de se marier avec son agresseur, seulement si la sœur du violeur se marie avec le frère de la victime. D’après un porte-parole du président afghan, cette exigence de la part de la femme a pour but de s’assurer qu’elle ne sera pas agressée de nouveau par son époux. Toujours d’après ce porte-parole et bien que ce soit difficile à croire, sa libération ne serait pas liée à l’acceptation du mariage.

Nicolas Pouilley


(Source : francetv.fr)
Crédit photo : iStockphoto

VOIR AUSSI

Journée de la femme : le point sur l’Afghanistan
Afghanistan : dix ans de conflit
Afghanistan : la députée féministe Fawzia Koofi publie « Lettres à mes filles »
Les 5 pays les plus dangereux pour les femmes