Municipales à Paris : NKM pourrait se présenter dans les Ve, IXe, XIIe et XIVe arrondissements

Municipales à Paris : NKM pourrait se présenter dans les Ve, IXe, XIIe et XIVe arrondissements
Municipales à Paris : NKM pourrait se présenter dans les Ve, IXe, XIIe et XIVe arrondissements
Suite à sa victoire à la primaire UMP pour les municipales de 2014, Nathalie Kosciusko-Morizet doit encore déterminer l'arrondissement de Paris dans lequel elle va se présenter. Son équipe serait en train d'étudier quatre options.
A lire aussi


Selon son entourage « elle n’a pas encore choisi mais elle devrait le faire dans les deux semaines qui viennent » : suite à sa victoire à la primaire UMP, Nathalie Kosciusko-Morizet doit en effet annoncer dans quel arrondissement de la capitale elle souhaite se présenter lors des élections municipales de 2014. La candidate étudierait quatre options : les Ve, IXe, XIIe et XIVe arrondissements. Un sondage OpinionWay a été mené il y a une semaine dans les XIIe, XIVe et IXe arrondissements. Il en ressort que le IXe arrondissement serait le plus favorable pour la députée maire de Longjumeau, les XIIe et XIVe, d'après le sondage, étant très nettement marqués à gauche. Le IXe est un arrondissement jugé prenable par la droite : il avait donné une courte majorité à François Hollande sur Nicolas Sarkozy lors de l’élection présidentielle de 2012. Cependant, l’arrondissement, qui ne compte que quatre conseillers de Paris (trois pour la majorité et un pour l'opposition), est celui dans lequel compte se présenter la conseillère UMP de Paris Delphine Bürkli. Autre obstacle : il se trouve sur une partie de la circonscription du député UMP Pierre Lellouche, qui ne verrait pas d'un bon œil l'arrivée de NKM sur ses terres.

Autre option : alors que Nathalie Kosciusko-Morizet avait assuré qu’elle se présenterait dans un « arrondissement de reconquête », elle aurait malgré tout des vues sur le Ve : une option qui lui permettrait d’intégrer Dominique Tiberi, fils de l’actuel maire de l’arrondissement Jean Tiberi, dans une liste tout en respectant sa promesse de ne pas présenter des personnes « sous le coup de condamnations importantes ». Dans une interview à 20 minutes, Jean Tiberi assure ne pas être contre cette possibilité : « Elle ne m’en a pas parlé mais c’est une hypothèse sérieuse. La candidate à la mairie de Paris a le droit de vouloir se présenter dans tout arrondissement. Je n’ai pas d’a priori sur cette affaire. »

Quatre options de parachutage

Il est une étape indispensable de la reconquête de la droite : avec dix conseillers de Paris, le XIIe arrondissement serait un point de chute idéal pour NKM. D’ailleurs, le candidat vaincu à la primaire Franck Margain qui y revendique la tête de liste, a déjà laissé savoir qu’il ne ferait pas de candidature dissidente si NKM s’y présentait. Reste que selon Jean-François Legaret, chef du groupe UMP au conseil de Paris interviewé par 20 minutes, « le XIIe est polytraumatisé par les parachutages, tout le monde connaît cet inconvénient ». NKM saura-t-elle faire mieux que Christine Lagarde, Chantal Jouanno, Jean-Marie Cavada ou encore Arno Klarsfeld, qui n’avaient pas su s’y imposer ?
Enfin, dernière option, celle du XIVe, arrondissement également indispensable à la reconquête de Paris par l’UMP. Mais s’il pourrait apporter huit nouveaux conseillers de Paris à la droite, l’arrondissement ne semble pas prêt à basculer : il avait en effet donné 60,26% des voix à François Hollande au second tour de la présidentielle… NKM devrait annoncer son choix avant le 14 juillet.

Plus d'actu sur : Municipales 2014 à Paris

Actrice porno, à peine majeure, décédée : les candidates inattendues des municipales
Saint-Valentin : des cartes de voeux LOL et politiques pour dire "je t'aime"
Bruni, d'Ormesson, Barbelivien : qui sont les soutiens people de NKM ?