Municipales 2014 à Paris : qui est Pauline Delpech, candidate EELV dans le XVIIe ?

Municipales 2014 à Paris : qui est Pauline Delpech, candidate EELV dans le XVIIe ?
Municipales 2014 à Paris : qui est Pauline Delpech, candidate EELV dans le XVIIe ?
Dans cette photo : Michel Delpech
Pauline Delpech fait ses grands débuts en politique à l'occasion des élections municipales à Paris. Tête de liste EELV dans le XVIIe arrondissement, l'écrivain et belle-fille du chanteur Michel Delpech est présentée par Christophe Najdovski, candidat écologiste à la mairie de Paris, comme un symbole « d'ouverture vers une diversité des profils » en politique.
A lire aussi


Alors que la campagne parisienne semble accaparée par le duel NKM/Hidalgo, Europe Ecologie - Les Verts (EELV) fait le pari du renouveau. Pauline Delpech, 32 ans, a été officiellement investie tête de liste écologiste dans le XVIIe arrondissement, jeudi 14 novembre.

Du polar à la politique

Novice en politique, la belle-fille du chanteur Michel Delpech est avant tout connue pour sa trilogie de polars bâtis autour du personnage André-George Barnabé : Sous la neige noire (2007), Et je brûlerai ton coeur de pierre (2008) et Le Sang des tourterelles (2009) parus aux éditions Michel Lafon.

Victime d'anorexie durant l'adolescence, Pauline Delpech avait dû être hospitalisée à l'âge de 19 ans. Finalement sortie d'affaire, elle s'est régulièrement confiée sur son combat contre la maladie dans les media. «
Je n’éprouvais plus aucun désir pour quoi que ce soit. […] Je me suis dit : "Sois tu meurs, sois tu choisis la vie." Après des années de médication intensive, j’ai jeté tous mes médicaments à la poubelle et j’ai choisi la vie », expliquait-elle il y a quelques mois dans Voici.

Une tête de liste « d'ouverture »chez EELV

Pour elle, pas besoin d'être une professionnelle de la politique pour s'engager aux côtés d'EELV. « Ce parti correspond à un idéal à mes yeux, pas à un programme à apprendre de façon exhaustive ». Si la jeune femme au regard bleu acier dit ne vouloir « en aucun cas » faire carrière en politique, son ambition est claire : « On a très envie que le XVIIe bascule à gauche ». Une tâche particulièrement ardue dans l'arrondissement de la maire UMP Brigitte Kuster, traditionnellement ancré à droite.

« Le fait que Pauline nous ait rejoints montre que l'écologie peut être incarnée par des personnes diverses, qui n'abordent pas les échéances électorales avec cynisme », s'est félicitée Christophe Najdovski, candidat EELV à la mairie de Paris et actuel adjoint au maire de Paris, chargé de la petite enfance. Un principe entériné par les militants écologistes parisiens qui ont adopté, il y a quelques mois, le principe de trois têtes de liste dites « d'ouverture » dans la capitale.

L'éducation, la culture, le tri des déchets et les espaces verts devraient être les priorités du programme, encore en préparation, de la candidate EELV.