Présidentielle 2012 : la campagne choc de SOS homophobie

Présidentielle 2012 : la campagne choc de SOS homophobie
Présidentielle 2012 : la campagne choc de SOS homophobie
Dans cette photo : François Hollande
La qualité des montages photographiques n'est certes pas sublime, mais la campagne lancée par SOS homophobie prête à sourire et le message ne porte pas à confusion : les candidats à l'élection présidentielle auraient èté tout aussi heureux avec des parents homosexuels.
A lire aussi


Les affiches montrent 6 candidats à l'élection présidentielle française (Eva Joly, François Hollande, Jean-Luc Mélenchon, François Bayrou, Nicolas Sarkozy et Marine Le Pen), enfants dans les bras de deux hommes ou de deux femmes représentant leurs parents. Le but est de signaler qu'eux aussi auraient pu avoir des mamans lesbiennes ou des papas homos.


Sur ses affiches, SOS homophobie signale qu'en France aujourd'hui, 300.000 enfants ont des parents homosexuels et réclame des droits égaux à ceux accordés aux autres familles.


Sur les dix candidats, sept se sont prononcés en faveur de l'égalité des droits, Les trois qui ne veulent pas les reconnaître sont Marine Le Pen, Dupont-Aignan et Nicolas Sarkozy.