Réussite professionnelle : le pessimisme accroît les performances

Réussite professionnelle : le pessimisme accroît les performances
Réussite professionnelle : le pessimisme accroît les performances
Être pessimiste, ne penser qu’aux obstacles qui se dressent sur votre chemin, sont les stratégies à adopter pour une réussite professionnelle. Ce mode de pensée favoriserait l’aboutissement des projets menés.
A lire aussi


D’après une étude américaine parue dans le Journal of experimental Social Psychology, le pessimisme est le moteur du succès. Pratiquer le « mental contrasting », qui signifie penser aux obstacles qui pourraient vous empêcher de mener votre projet à terme, est une source de motivation efficace. Car selon le psychothérapeute Mark Maitland, l’excès de compliments peut donner l’impression d’avoir « déjà atteint cet objectif, ce qui peut entraîner une perte de motivation ». Lors de l’expérience menée, un groupe de directeurs de quatre hôpitaux a été divisé en deux entités. Un premier groupe s’est focalisé seulement sur ses réussites, tandis que le second a utilisé le « mental contrasting ».

Conclusion : c'est le dernier panel qui a atteint le plus d’objectifs, car la méthode utilisée leur a permis d’anticiper les problèmes et de prendre les décisions pertinentes. Le premier groupe trop reposé sur son optimisme a au contraire été moins performant. Pour les chercheurs de l’Université de New York, « anticiper les problèmes quand vous entreprenez une nouveau projet, c’est une façon protectrice de penser positif. Il s’agit de relativiser et de séparer vos sentiments de la réalité ». Cependant, cette stratégie de pensée dans l’entreprise ne fonctionne qu’avec les personnes qui ont confiance en elles. Le « mental contrasting » a des effets négatifs sur les individus en proie à des incertitudes ou qui doutent de leurs compétences pour réussir.

Salima Bahia


VOIR AUSSI

Réussite au féminin : osez être la chef !
Piloter un projet : comment former une équipe efficace ?
Lire favorise la réussite professionnelle