Près de 7 femmes sur 10 se sentent en insécurité en Île-de-France

Près de 7 femmes sur 10 se sentent en insécurité en Île-de-France
Près de 7 femmes sur 10 se sentent en insécurité en Île-de-France
Près de sept Franciliennes sur dix ont peur de temps en temps lors de leurs déplacements dans la région ou même à leur domicile. C'est ce que révèle une enquête de l'Institut d'aménagement et d'urbanisme d'Île-de-France. Les hommes sont moins de 35 % dans ce cas.
A lire aussi


C’est une enquête de l’Institut d’aménagement et d’urbanisme d’Île-de-France (IAU) qui l’affirme : 67,1 % des Franciliennes ont peur « de temps en temps » dans les transports en commun, dans leur quartier ou à leur domicile, contre 34,3 % des hommes. Ce sentiment d’insécurité accru chez les femmes est présent quel que soit le lieu considéré. Par exemple, dans leur quartier, elles sont 36,7 % à avoir peur d’être seules. Les hommes, eux, ne sont que 9,7 % dans ce cas. Des chiffres paradoxaux quant on sait que les femmes ne sont pas davantage victimes d’agression que les hommes. Pour preuve, 7 % des Franciliennes et 7,3 % des Franciliens interrogés déclarent avoir été victimes d’agressions au cours des trois années précédant l’enquête.

« La peur n’est pas forcément liée à une victimisation »

Mais rien d’étonnant pour Sylvie Scherer, directrice de la mission étude sécurité de l’IAU, qui estime dans les colonnes du quotidien Métro que « la peur n’est pas forcément liée à une victimisation. Le décalage entre insécurité ressentie et insécurité réelle tient à la complexité des facteurs qui alimentent la peur. » Et d’ajouter : « pour les femmes, l’éducation est non négligeable : la peur est une construction de la société autour de la vulnérabilité de la femme. Cela participe de sa construction sociale ».

Quoi qu’il en soit, l’enquête révèle des disparités géographiques. Dans le détail, « les femmes de Seine-Saint-Denis sont plus sujettes à la peur que les Parisiennes », note encore Sylvie Scherer. Par ailleurs, les retraitées sont quant à elles les plus perméables à ce sentiment. Tous départements confondus, elles sont 50 % à se sentir en insécurité contre 13,4 % des hommes.

Crédit photo : Abaca

VOIR AUSSI

Les Français ont peur !
Zoom sur le sentiment d'insécurité dans les villes
Violences faites aux femmes : la solitude augmente les risques d’agression
Classement des villes : Vienne et Luxembourg en tête