Mariage gay : les députés britanniques ont dit "Yes"

Mariage gay : les députés britanniques ont dit "Yes"
Mariage gay : les députés britanniques ont dit "Yes"
Dans cette photo : David Cameron
A l'heure où le projet de loi autorisant le mariage homosexuel est débattu en France à l'Assemblée, les députés britanniques viennent eux de se prononcer mardi en faveur du texte par 400 voix contre 175. Le projet doit maintenant être approuvé par la Chambre des lords, avant de retourner à la Chambre des communes au début de l'été.
A lire aussi
Ce couple lesbien fait le tour du monde pour promouvoir le mariage gay au Japon
News essentielles
Ce couple lesbien fait le tour du monde pour promouvoir...


C’est une réforme qui divise le parti du Premier ministre, David Cameron. Le projet de loi autorisant le mariage homosexuel en Grande Bretagne a été approuvé mardi par 400 députés tandis que 175 s’y sont opposés. Et parmi ces derniers, se trouve, une grande partie des membres du parti conservateur : plus de la moitié des 303 députés des Tories ont voté contre ou se sont abstenus. Ils n’ont donc pas suivi le choix du premier ministre conservateur, David Cameron. Celui-ci s’était en effet prononcé en faveur de ce texte avant le vote, même s’il n’avait donné aucune consigne officielle de vote : « Je suis un grand adepte du mariage. Il aide les gens à s'engager mutuellement et je pense que c'est la raison pour laquelle les homosexuels devraient pouvoir se marier aussi », avait-il déclarait.

Une union illégale pour l’Eglise anglicane

Le texte doit donc désormais faire la navette avec la Chambre des Lords pour revenir au début de l’été. Ce projet de loi permettrait ainsi aux couples homosexuels de se marier civilement en Angleterre et au pays de Galles en 2014. Les couples ayant contracté des unions civiles (possibles depuis 2005 en grande Bretagne) pourraient aussi les transformer en mariage. Sur le plan religieux, cette union restera illégale pour l'Eglise anglicane, majoritaire en Grande Bretagne, mais elle sera possible pour les autres confessions qui auront la liberté de la célébrer ou non. Les couples homosexuels ont par ailleurs déjà la possibilité de recourir à la procréation médicalement assistée et à une mère porteuse, à condition qu'elle ne soit pas rémunérée.

VOIR AUSSI

Couples homosexuels : le Vatican se détend
Mariage gay : le best of des répliques réac' de l'opposition à l'Assemblée
Mariage pour tous : ce que la loi va changer pour les entreprises
Mariage pour tous : le grand oral de Christiane Taubira en 5 mots-clefs

Dans l'actu