Les Femen, militantes féministes qui rejettent les "grosses" ?

Les Femen, militantes féministes qui rejettent les "grosses" ?
Les Femen, militantes féministes qui rejettent les "grosses" ?
Accusées, entre autres sur Twitter, d'organiser des castings pour recruter des militantes toutes plus blondes et plus minces les unes que les autres, les Femen se sont défendues d'être à l'origine de discriminations physiques.
A lire aussi
Femen Tunisie : l'action des trois militantes dessert-elle la cause d'Amina ?
feminisme
Femen Tunisie : l'action des trois militantes...


Faut-il avoir avoir un corps parfait pour être une Femen ? D’après un tweet publié le 6 février par @anti_sexism : « Une Femen vient de me dire que les membres les plus médiatisées sont sélectionnées selon leur apparence. Je m'en doutais, mais quand même ! ». Une information qu’elle aurait recueillie d’« une personne qui a l'air de bien les connaître ». Cependant Antisexisme – qui compte 2 363 followers- ajoute : « Ceci dit, je dois encore vérifier... Je n'ai pas envie qu'à cause de moi, de fausses infos soient divulguées. ». @Lactualaloupe surenchérit le 7 février 2013 :



Femen a riposté, en se défendant de tout discrimination physique sur sa page Facebook : « Nous ne recrutons pas nos membres sur casting. Toutes les morphologies et tous les âges sont bienvenus au sein de Femen ». Pourtant les images de leurs actions, médiatisées grâce à leur photographe attitré, montrent toujours des femmes sveltes, blondes et jeunes. Dans une interview à francetv info, Inna Shevchenko, créatrice du camp d’entraînement des Femen à Paris, réplique : « (…) Être une Femen, c’est physiquement difficile. Nous devons parfois sauter sur les toits des immeubles (…) les femmes en surpoids ne peuvent pas participer, parce qu'elles ne sont pas préparées physiquement. C’est difficile de grimper sur les toits. Mais ça n’a rien à voir avec l’apparence ». Et d'ajouter : « Nous avons des grosses militantes, dont une qui pèse 120 kilos. Elle peut participer mais encore une fois, tout dépend des actions ». Sur leur page Facebook, les féministes concèdent que leurs « militantes sont en général resplendissantes et plutôt minces » car « dans une société aussi intraitable sur le corps des femmes, il faut pouvoir assumer son corps et son image face à la violence physique et morale, face aux commentaires et aux insultes », estiment-elles. Et pour prouver que les attaques de leurs détracteurs sont infondées, les Femen appellent les personnes complexées par leur physique à rejoindre leurs rangs.


Salima Bahia

Dans l'actu