Homophobie : une photo choc pour dénoncer une violence grandissante

Homophobie : une photo choc pour dénoncer une violence grandissante
Homophobie : une photo choc pour dénoncer une violence grandissante
Wilfried a posté sur Facebook une photo de son visage tuméfié après avoir été victime d'une agression homophobe alors qu'il se promenait avec son petit ami à Paris. L'image, dont la légende indique « Voici le visage de l’homophobie », a fait le tour des réseaux sociaux.
A lire aussi


Wilfred de Bruijn a publié sur Facebook, ce lundi 8 avril, une photo de lui prise après son passage à tabac. Deux cocards, des hématomes et du sang déforment son visage après une agression homophobe ce week-end, alors qu’il marchait dans une rue du XIXe arrondissement de Paris avec son compagnon.  La victime a accompagné sa photo d’une légende : « Désolé de vous montrer ça. C’est le visage de l’homophobie ».  Il raconte son agression : « Je me suis réveillé dans une ambulance couvert de sang. Une dent me manquait et j’avais des os cassés autour des yeux. Je suis à la maison maintenant. C’est très triste. Olivier prend soin de moi. J’ai un arrêt de travail pour au moins dix jours. »

Une déferlante de haine

Le compagnon de Wilfred de Bruijn a relaté l’histoire plus en détails lors d'un entretien téléphonique avec Rue89. Il y explique que si son petit ami ne se souvient de rien, lui a tout vu : à la sortie d’un dîner festif près du métro Ourcq, ils marchent bras dessus, bras dessous dans la rue, quand ils croisent une bande qui les repèrent : « Ah des homosexuels ! », crient-ils. Il témoigne ensuite d’une « déferlante de haine », indiquant que la tête de Wilfred est alors prise pour « un ballon de football ». Des ambulanciers arrivent, suivis de la police qui indique au couple que, compte tenu de l'heure tardive, il eut mieux valu préférer se déplacer en taxi... 

Trois fois plus d'agressions en 2012

La victime confie avoir hésité à poster la photo sur Facebook : « On a douté, parce que ce n’est pas de très bon goût, mais c’était un moyen de prévenir nos amis ». C’est aussi pour les deux jeunes Parisiens une manière de montrer au plus grand nombre la haine dont ils sont victimes au quotidien. Un acte politique. Wilfried milite au centre LGBT et son compagnon dans une association étudiante de lutte contre l’homophobie. Alors que la société s'agite autour des débats sur le mariage pour tous, les agressions de ce type sont de plus en plus nombreuses : SOS Homophobie et l’association Le Refuge ont annoncé avoir reçus trois fois plus de témoignages de victimes en 2012 qu’en 2011.

Le mercredi 10 avril 2013 aura lieu à Paris un rassemblement contre l'homophobie et pour l'égalité, dans le Marais à 20h. Ce rassemblement est l'initiative d'Act Up-Paris, d'AIDES, du Collectif Oui Oui et d'autres associations LGBT ou gay friendly. Plus de précisions sur la page Facebook de l'évènement.


Victoria Houssay

VOIR AUSSI

Un couple de Canadiennes victime d'une agression homophobe et transphobe à Paris
Violences conjugales : une femme battue se photographie tous les jours - vidéo
Opposition au mariage gay est-il synonyme d'homophobie ?
Homophobie : le dérapage de Minute sur l’EuroPride de Marseille

Dans l'actu