Insécurité : Le maire de Sevran demande le renfort de l’armée

Insécurité : Le maire de Sevran demande le renfort de l’armée
Insécurité : Le maire de Sevran demande le renfort de l’armée
Depuis quelques mois, la ville de Sevran (93) est le spectacle d’une « guerre des gangs » mêlant coups de feu et confrontation avec la police. Une situation invivable pour les habitants qui ne s’y sentent plus en sécurité. Impuissant, le maire de la ville Stéphane Gatignon envisage la présence de l’armée 24/24h dans certains quartiers.
A lire aussi
Une paire de fesses sur la façade des Galeries Lafayette : la Mairie de Paris réagit
News essentielles
Une paire de fesses sur la façade des Galeries Lafayette...

Au lendemain des attaques ayant fait un blessé grave près d’une école primaire, Stéphane Gatignon, conscient de la gravité de la situation, compte employer les grands moyens afin de faire régner le calme sur la ville. Le maire de Sevran a déclaré à l’AFP : « Je demande au ministre de l'Intérieur d'envisager une présence de l'armée 24 heures sur 24 avec une fonction de force d'interposition afin de faire cesser les règlements de compte et d'éviter les risques de balles perdues et de tragédies ».

Il ajoute également que « Malgré son implication et son professionnalisme la police ne semble plus à même d'assurer cette présence, je demande donc à ce que l'armée puisse prendre le relais ». En effet la police semble incapable faire régner l’ordre, face à des jeunes armés et déterminés à régler leurs comptes, au péril des habitants de la ville.

François Asensi, député de la circonscription, réclame pour sa part « que la police bénéficie des moyens adaptés à son action pour démanteler les réseaux mafieux liés à la drogue ». Un trafic de drogue qui plonge la ville dans une spirale infernale qui ne finit pas.

Au sujet de ses habitants, Stéphane Gatignon a déclaré : « Depuis un mois et demi les règlements de compte se multiplient dans le quartier, les habitants, les enseignants des écoles, les employés municipaux qui y vivent et y travaillent se sentent inquiets et tendus, si ce n'est terrorisés, ça ne peut plus durer ».

Source : 20 minutes

VOIR AUSSI

Insécurité: Claude Guéant annonce la création des policiers patrouilleurs

Un Français sur cinq a un sentiment d’insécurité

La délinquance féminine en augmentation

Chiffres de la délinquance : les violences sur les femmes augmentent encore

Drogues : la légalisation est-elle la solution ?