Création du Comité de lutte contre les discriminations : va y avoir du sport...

Création du Comité de lutte contre les discriminations : va y avoir du sport...
Création du Comité de lutte contre les discriminations : va y avoir du sport...
Dans cette photo : Laura Flessel
Hier, la ministre des Sports Chantal Jouanno a mis en place un Comité de lutte contre les discriminations. Ce comité arrive à point nommé après l'affaire des quotas au sein de la Fédération Française de Football.
A lire aussi

Laura Flessel, « la guêpe », présidera ce Comité qui devra tout mettre en œuvre pour que les discriminations dans le sport cessent. « On a tendance à banaliser les propos et les gestes discriminatoires » estime la célèbre escrimeuse. La quintuple championne olympique a elle-même été l’objet de discriminations au début de sa carrière.

Le Comité sera composé d’une quarantaine de membres (des membres d’associations telles que SOS Racisme, SOS Homophobie, Ni putes ni soumises ainsi que des membres des ministères des sports, de la justice et de l’intérieur).

Deux groupes distincts auront des taches particulières à savoir pour le premier groupe, un travail basé sur l’aspect juridique et pour le second, un travail sur la formation des joueurs.

Hasard du calendrier, ce comité est lancé quelques jours après l'affaire des quotas dans le foot.

L’an dernier, Rama Yade, alors secrétaire d’Etat aux sports avait été à l’origine de la charte contre l’homophobie promulguée à l’occasion de la Journée internationale contre l’homophobie. Cette année, Chantal Jouanno, ministre des Sports a décidé d’élargir cette charte « aux discriminations racistes et sexistes ».

VOIR AUSSI

17 mai, Journée de mobilisation internationale contre l'Homophobie

Journée mondiale contre l'homophobie : commençons par l'école

Quotas-FFF: Laurent Blanc blanchi par Chantal Jouannot

Quotas dans le football : Blanc auditionné par deux commissions d’enquête

Statistiques et Quotas, la diversité ethnique aux forceps ?