Salon du Chocolat : Patrick Roger nous dit pourquoi le cacao "rend heureux"

Salon du Chocolat : Patrick Roger nous dit pourquoi le cacao "rend heureux"
Salon du Chocolat : Patrick Roger nous dit pourquoi le cacao "rend heureux"
Le Salon du Chocolat 2012 ouvre ses portes mercredi prochain à Paris. De nombreux exposants y déclineront sous toutes les coutures cet aliment sacré. Objet de gourmandise par excellence, le chocolat nourrit la créativité et l'imaginaire des chocolatiers et pâtissiers, et déclinent de nos jours ses vertus dans des domaines de plus en plus variés. Le chocolatier Patrick Roger nous en a dit plus sur cet or brun dont il fait des miniatures à croquer, mais aussi des sculptures géantes.
A lire aussi
Pourquoi créer une entreprise rend les femmes heureuses ?
emploi
Pourquoi créer une entreprise rend les femmes heureuses ?


Une mine de chocolat : c’est le fantasme absolu de tout gourmand, et le nouveau projet de Patrick Roger. Il a décidé de faire de sa nouvelle boutique place de la Madeleine à Paris une véritable galerie d’art, sur plus d’une centaine de mètres carrés. Dès la mi-novembre, les clients pourront visiter la cave reconvertie en mine de cacao, où prendra racine un arbre de chocolat traversant la boutique et s’élevant jusqu’au premier étage. Et dans ses branches, des singes (de cacao, vous l’aurez compris).

« J’avais déjà un côté créatif à la base, explique ce choco-artiste, qui a pour sujet de prédilection la nature et la biodiversité. Les idées me viennent naturellement, je ne cherche pas vraiment... » S’il s’est mis à la sculpture sur chocolat un peu par hasard au gré d’une rencontre, Patrick Roger y passe maintenant une belle part de son temps ; on peut voir des gorilles, des pavés de mai 68 ou des hippopotames bruns au gré de ses vitrines. Et pour la Paris Design Week, Patrick Roger a réalisé un tableau d’un mètre carré tout de chocolat.

Chocolat, cosmétique et marketing

« Mais le chocolat, c’est avant tout pour être mangé ». Car si elle a sa place dans les ateliers d’artistes, cette denrée se retrouve aujourd'hui aussi en médecine, dans les régimes ou les produits de cosmétique ; au Salon du Chocolat, elle investit même la mode, puisque figure au programme un défilé de robes de cacao. Pour Patrick Roger, « tout ça, c’est du marketing ». Le cœur de son métier reste les « miniatures », ses fameux bonbons de cacao. Dans ses boutiques, on trouve près de 300 produits différents (le chocolat citron-basilic est à tomber).

« Le chocolat est tellement riche, il apporte tellement de choses… Quand je mange de la baguette, j’ai beau y mettre du beurre ou de la confiture, il manque toujours quelque chose ». Il ne l’aime pas trop en glace, pas non plus en pâtisserie : le chocolat, pour Patrick Roger, c’est en miniatures, tout simplement. Et si vous pensez abuser quand vous craquez et finissez une plaquette de noir aux noisettes devant la télé, sachez que Patrick Roger mange en moyenne... 50 à 60 chocolats par jour – « et encore, avec ça je suis frustré ». Mais pour lui, la preuve qu’un chocolat est bon, c’est justement qu’on peut en manger en grande quantité.

« L’essentiel dans le chocolat, c’est le plaisir… »

Pourquoi on en est accro ? « C’est la cerise sur le gâteau. L’essentiel dans le chocolat, c’est le plaisir, c’est les émotions qu’il crée. Il nous rassure, il nous rend heureux... » On dit notamment que les femmes sont particulièrement dingues de cet or brun... Mais autant que les hommes selon notre choco-sculpteur ; comme les femmes, ils aiment que l’on s’occupe d’eux – et c’est précisément ce que fait le chocolat. Créativité, plaisir, bonheur... Trêve de culpabilité, et haro sur le cacao ! C’est pour notre bien.

Voir le site de Patrick Roger

Salon du Chocolat 2012, du 31 octobre au 4 novembre à Viparis, Porte de Versailles, Paris

Crédit photo : patrickroger.com

VOIR AUSSI

Manger du chocolat aide à remporter des prix Nobel
Recettes de Pâques : faites vos œufs en chocolat à la maison
Back to black : le grand retour du chocolat noir
Salon du Chocolat : entretien avec sa créatrice Sylvie Douce