Recette de la tartiflette savoyarde traditionnelle au reblochon fermier

Recette de la tartiflette savoyarde traditionnelle au reblochon fermier
Recette de la tartiflette savoyarde traditionnelle au reblochon fermier
Le froid commence à faire son œuvre, nous avons envie de nous lover dans une couverture près du feu et de manger un bon plat de nos régions à base de fromage : la tartiflette ! Pas compliquée à cuisiner, elle fait le bonheur des petits et grands en cette saison.
A lire aussi

Pour faire une bonne tartiflette, une de celle dont on se souvient longtemps, il faut choisir des produits de qualité. Certes vous pourrez adapter cette recette avec des produits moins « prestigieux » en label et cela vous contentera parfaitement, mais nous avons pris le parti de vous indiquer précisément le meilleur.

Les ingrédients pour votre tartiflette au reblochon fermier


1 kg de pomme de terre (Roseval, Belle de Fontenay, Nicola ou Rosine pour une meilleure tenue)
1 reblochon fermier (on insiste sur le fermier, c’est celui qui a le plus de goût)
200g de poitrine fumée
3 cuillères à soupe de crème fraîche 40% de matière grasse (la vraie crème d’Isigny est la meilleure)
1 oignon
1 gousse d’ail

La recette traditionnelle de votre tartiflette savoyarde


Pour commencer, épluchez vos pommes de terre et faites les cuire à l’eau une vingtaine de minutes. Vos patates vont continuer à cuire au four alors ne les cuisez pas complètement, il faut qu’elles restent fermes en leur centre pour ne pas se démolir lors de la découpe. Après les avoir cuites vous pouvez les couper en lamelles.


Prenez votre gousse d’ail et frottez l’intérieur de votre plat avec. C’est une façon de donner un petit goût sans infester d’ail toute votre préparation, ensuite beurrez le plat.


Blanchir à feux doux pendant 5 minutes (dans une casserole d’eau froide) votre morceau (entier) de poitrine fumée. Puis découpez-le en lamelles plus épaisses que les lardons classiques et jetez-les dans une poêle bien chaude. Attention, il ne faut pas que les lardons réduisent ni ne colorent.


Retirez la poitrine fumée et faites fondre vos oignons dans la même poêle.


Et là, il y a deux écoles, soit vous avez le temps et vous disposez par couches successives vos ingrédients (pomme de terre, lardons et oignons), soit vous avez trop faim et vous mélangez le tout avant de le verser dans le plat à gratin.

Ajouter la crème fraiche sur le dessus.


Il ne vous reste plus qu’à trancher votre reblochon dans le sens de l’épaisseur et à le poser sur votre préparation avec la croûte vers le dessus.


Enfournez à four préchauffé à 180°. Pour éviter que la croûte de votre reblochon ne sèche et devienne croquante, couvrez votre plat avec une feuille d’alluminium. Au bout de 20 minutes vous pouvez retirer la feuille et laisser le plat cinq minutes de plus dans le four.

>> Terrine de confit de canard au foie gras et coulis de griotte <<


Et pour finir… dégustez ! Avec un verre d’Apremont sinon rien !
Bon appétit !

VOIR AUSSI

Recette de Thierry Marx : le soufflé au fromage sans four

Recette : Pomme de terre Darphin

Recette : le gratin dauphinois

Recette du hachis parmentier de Christophe Michalak