Les Parisiennes sont maman plus tard et ont moins de bébés que les autres Françaises

Les Parisiennes sont maman plus tard et ont moins de bébés que les autres Françaises
Les Parisiennes sont maman plus tard et ont moins de bébés que les autres Françaises
Les Parisiennes auraient leur premier enfant à 31 ans passé, selon l'enquête de l'Insee publiée le 15 janvier. Les femmes qui vivent dans la capitale feraient également moins d'enfant que les autres. Explications.
A lire aussi

Depuis les années 1990, en Ile-de-France, l’indice de fécondité est en constante augmentation. Il est en effet supérieur à 2,02 enfants par femme, contre 1,98 en province. Mais les chiffres les plus frappants, concernent la différence entre le nombre d'enfants par femme à Paris et dans les autres départements de la région francilienne : tandis que, dans la capitale, l'indice conjoncturel de fécondité se situe à seulement 1,59 enfant par femme, il s'élève à 2,24 enfants dans la grande couronne. Deuxième département le plus fécond de France derrière la Guyane, la Seine-Saint-Denis se distingue avec une moyenne 2,42 enfants par femme (en 2009). Des contrastes qui s’expliquent notamment par la structure des ménages - à Paris, les femmes âgées entre 15 et 49 ans sont deux fois plus nombreuses à vivre seules que les femmes résidant dans la grande couronne. Et par le fait également que de plus en plus de couples de Parisiens déménagent en banlieue après la naissance du premier enfant.

Autres disparités entre l'Ile-de-France et le reste du pays : les enfants naissent plus tard. Tandis que les Françaises de métropole accouchent à 30,1 ans, les Franciliennes mettent au monde leur premier bébé à 31,3 ans. La moyenne atteint presque 32,9 ans à Paris (et même 34 ans pour 27% d'entre elles) et 31,6 ans dans les Hauts-de-Seine. Des chiffres, détaille Le Figaro, qui peuvent s'expliquer par la durée des études : les femmes résidant à Paris et dans les Hauts-de-Seine sont plus diplômées et préfèrent terminer leurs études avant de fonder leur famille. En 2009, elles étaient 89% à être au moins diplômées du bac contre 79% dans les autres départements.


Alice Bidet

VOIR AUSSI

Grossesse et accouchement : comment vous préparer sereinement ?
Faut-il craindre l’accouchement ?
Droit de l’enfant : quels sont les droits du travail pour les enfants ?