Super Nanny revient sur M6 : les meilleurs conseils de l'émission

Super Nanny revient sur M6 : les meilleurs conseils de l'émission
Super Nanny revient sur M6 : les meilleurs conseils de l'émission
L'émission Super Nanny revient sur M6, sous le nom « Les Nannies ». Le concept du programme reste le même : venir en aide à des familles qui n'arrivent pas à gérer leurs enfants difficiles. Mais cette fois, deux éducatrices remplaceront Cathy Sarraï, inoubliable Nanny décédée en 2010. À l'occasion du retour de l'émission, nous avons recensé les trois des meilleurs conseils de Super Nanny.
A lire aussi
Coworking : 9 conseils pour être le meilleur des coworkers
Mag
Coworking : 9 conseils pour être le meilleur des coworkers


Ferme mais gentille, stricte mais pas revêche : Cathy Sarraï était passée maîtresse en matière d’éducation enfantine et d’aide aux parents à bout de nerfs. De 2004 à 2010, Super Nanny fut l’auxiliaire de puériculture la plus célèbre de France dans l’émission éponyme de M6. Après son décès en 2010, la chaîne avait arrêté l’émission.

« Les Nannies » : retour de l’émission en 2013

Trois ans après, M6 a annoncé le retour du programme sous le nom « Les Nannies » pour l’automne. Cette fois, elles seront deux : une sera spécialisée dans l’éducation des adolescents, l’autre des bébés. Si la chaîne n’a pas encore annoncé le créneau de diffusion, les épisodes ont déjà été tournés. Le pitch de l’émission sera le même : les Nannies remplaçantes, Emilie et Jocelyne, arriveront en véritables sauveteuses dans une famille à la dérive, où les parents n’ont plus d’autorité face à leurs enfants. Elles interviendront pour imposer de nouvelles règles à la famille, en donnant des conseils au parents.

Retour sur trois conseils de Super Nanny

- Pour éviter la jalousie de l’aîné envers le cadet

L’aîné d’une fratrie peut être amené à ressentir de la jalousie envers ses cadets, à cause de l’égard que portent les parents aux plus jeunes. Ils ont également besoin d’attention : faites-lui sentir qu’il y a des bons côtés à être le plus grand. Valorisez sa place en lui expliquant qu’il a le droit de faire certaines choses contrairement aux plus jeunes (« tu peux aider papa à préparer le dîner »), autorisez-le à prendre un « grand » yaourt au dessert lorsque les autres ont encore des petits-suisses…

- Pour encourager le partage des tâches

Ne laissez pas vos enfants s'habituer à ce qu’on passe derrière eux : à partir d’un certain âge, ils sont tout à fait capables de vous aider dans certaines tâches simples. Réalisez un tableau en grille, à afficher dans la cuisine, avec des tâches hebdomadaires ou quotidiennes qu’il pourra faire, comme faire son lit, aérer la chambre ou ranger ses jouets. L'enfant aura la satisfaction de pouvoir cocher la case du tableau après avoir accompli sa tâche. 

- Pour qu’ils comprennent une punition

Expliquez toujours clairement ce que vous faites et pourquoi vous le faites de manière raisonnée, sans jamais crier. L’enfant ne doit pas associer autorité et violence. Si votre avis diverge de celui de votre partenaire, ne le dénigrez pas devant l’enfant : il ne saura plus à qui faire confiance et serait tenté de se tourner vers le plus conciliant.

Victoria Houssay

VOIR AUSSI

Éducation : le langage des parents lié à la réussite scolaire de l'enfant
Bringing Up Bébé : le livre qui vante l'éducation à la française
Education : « Les garçons se font punir pour affirmer leur virilité »

ON EN PARLE SUR LE COMPTOIR

Faut-il interdire les gifles et les fessées sur les enfants ?

Dans l'actu