Pas de fermeture de classes dans les écoles primaires à la rentrée

Pas de fermeture de classes dans les écoles primaires à la rentrée
Pas de fermeture de classes dans les écoles primaires à la rentrée
Dans cette photo : Nicolas Sarkozy
Nicolas Sarkozy a annoncé ce matin qu'il n'y aurait pas de fermeture de classes dans les écoles primaires à la rentrée 2012. Cette proposition avait soulevé de vives protestations parmi les parents d'élèves et l'Association des maires de France (AMF).
A lire aussi

Nicolas Sarkozy a annoncé ce matin lors d’une visite dans une école primaire à la Canourgue, qu’il n’y aurait pas de fermeture de classes dans les écoles primaires à la rentrée 2012. « L'école primaire sera la priorité de l'année à venir », a-t-il également ajouté.
La fermeture pour la rentrée 2011 de 1.500 classes primaires avait soulevé une vive polémique parmi les parents d'élèves et l'Association des maires de France (AMF). Le ministre de l'Éducation nationale Luc Chatel s’était lui-même prononcé fin mai pour le gel des fermetures de classes primaires à la rentrée prochaine. « Mon objectif, c'est qu'à la rentrée 2012, il y ait autant de classes dans le primaire qu'à la rentrée 2011 », avait-il expliqué.
La déclaration du Président de la République ne remet pas en cause le principe de non-remplacement d'un fonctionnaire sur deux. Les 16.000 suppressions de postes prévues à la rentrée 2011 seront donc effectives à la rentrée 2012.

(Source : France Soir)

VOIR AUSSI

Suppression de postes : les Français très critiques
Redoublement : faut-il sanctionner les établissements ?
Un malus pour les collèges présentant trop de redoublements
Harcèlement, Luc Châtel veut humaniser l’école
Éducation : 254 000 jeunes ont décroché du système scolaire