Garde alternée : les papas veulent une loi

Garde alternée : les papas veulent une loi
Garde alternée : les papas veulent une loi
Seulement 20% des enfants de parents divorcés vivent à temps égal chez leur père et chez leur mère. Deux députés proposent de généraliser la garde alternée, pour maintenir le rôle du père, malgré un divorce. Le projet de loi déposé en 2009 est soutenu par les associations SOS Papa et Urgence Papa.
A lire aussi
Loi contre les violences sexistes et sexuelles au Sénat : des avancées et des failles
News essentielles
Loi contre les violences sexistes et sexuelles au Sénat :...

La proposition de loi déposée par les députés UMP Richard Mallié et Jean-Pierre Decool vise à « protéger le droit de l'enfant à ses deux parents et à ses deux lignées familiales », en faisant de la solution « deux parents-deux maisons » le mode de garde adopté par défaut en cas de divorce.


Ce texte veut lutter contre des décisions souvent favorables au parent qui réclame le droit de garde, ou qui se montre le plus agressif devant le juge. Dans  75% des cas où le couple manifeste son désaccord, la garde revient au parent qui en a fait la demande, en général la mère.

Dissuadés par leur avocat et plus favorables à la garde alternée, seuls 15 à 17% des pères osent faire la demande de garde devant le juge.

Ainsi le parent qui s’opposerait à la garde alternée devrait argumenter et se justifier devant le juge. Un moyen, selon les associations de défense des pères, de désamorcer les conflits contraires aux intérêts des enfants.


VOIR AUSSI :

Recette du jour : Divorce express !
Peut-on être à la fois une mère et un père ?

Plus d'actu sur : Divorce

Paternité : Don't forget dads, le compte Instagram qui célèbre les papas
Au Danemark, une campagne encourage les papas à prendre un congé parental
Ce papa a fait écrire la petite souris à son fils (et la lettre est géniale)