Comment voyager avec son animal de compagnie ?

Comment voyager avec son animal de compagnie ?
Comment voyager avec son animal de compagnie ?

Cette année, vous ne laisserez pas votre matou à la maison ! Votre chat a droit comme tout le monde à des vacances. Mais voyager avec un animal, ça ne s’improvise pas. Anticipation et organisation sont de mise pour rendre le séjour de votre compagnon aussi agréable que le vôtre. À quelques jours des congés d’été, Terrafemina vous donne les règles de base.

A lire aussi
7 animaux extraordinaires qui sont menacés d'extinction imminente
News essentielles
7 animaux extraordinaires qui sont menacés d'extinction...


Avant de partir

Voyager avec son animal ne se décide pas sur un coup de tête. Vous devez préalablement accomplir quelques formalités et vous renseigner sur la législation du pays de destination. La première étape consiste à vous rendre chez votre vétérinaire. C’est lui qui sera le plus à même de vous expliquer les différentes obligations pour emmener votre toutou en vacances. Attention, ce n’est pas parce que vous partez en France que vous échappez à ces règles. Certains lieux de villégiature sont très exigeants, comme les campings.

Les principales formalités :
- L’identification des chiens et des chats en France est obligatoire. Elle doit être réalisée chez un vétérinaire à l'aide d'une micropuce. Cette formalité est très utile en cas de perte de l'animal. Attention, l’identification par tatouage d'un numéro ne sera plus reconnue par les autorités après le 2 juillet 2011.
- La vaccination antirabique en cours de validité est obligatoire pour tous les animaux voyageant en dehors du territoire français. Celle-ci doit impérativement être effectuée au moins un mois avant le départ. Sachez également que l'Union européenne exige la présentation d’un passeport européen pour l’animal (délivré uniquement par un vétérinaire). C’est le seul document pouvant certifier la vaccination antirabique. Le titrage sérique des anticorps antirabiques est obligatoire pour le Royaume-Uni, l’Irlande, la Suède, Malte, et les pays tiers. Cet examen, effectué sur un échantillon de sang prélevé, permet de s’assurer de l’efficacité de la vaccination contre la rage. Pour les pays autres que les états membres de l’Union européenne, le titrage sérique d’anticorps doit être accompagné d’un certificat sanitaire.
Sachez également que certains pays sont particulièrement stricts. La Polynésie française exige que les animaux aient résidé au moins 6 mois en continu en France (attestation vétérinaire nécessaire) et sur place, ils doivent subir une quarantaine d'un mois. En Islande, l'importation par des touristes de toutes les espèces d'animaux est quasiment interdite. De même, certaines races d’animaux ne sont pas les bienvenues à l’étranger. Le Danemark refuse ainsi les pitbulls et chiens de combat ; la Thaïlande, les pitbulls également.

Que faut-il emporter ?

Prévoyez d’emporter quelques affaires appartenant à votre animal en vacances. Un changement brutal d’environnement peut être très stressant pour un chien ou un chat. Agressivité, perte d’appétit, manque d’entrain, sont autant de signes qui doivent vous alerter que quelque chose ne va pas. La présence des objets familiers de votre compagnon contribue à le rassurer. Pensez donc à mettre dans vos bagages : son tapis ou panier, quelques jouets, son collier et sa laisse. N’oubliez pas son alimentation, ses gamelles (une pour l’eau et une autre pour la nourriture), et sa litière si c’est un chat.

Le bon déroulement du voyage

- Voiture
Le trajet en voiture est loin d’être une partie de plaisir pour votre animal. Si c’est un chat ou un hamster, transportez-le dans une cage ou un panier suffisamment aéré et confortable. Pensez à faire des arrêts réguliers pour que l’animal puisse boire, faire ses besoins et se dégourdir les pattes et n’hésitez pas à l’humidifier avec une bombe. La chaleur est le pire ennemi des animaux en vacances. Soyez vigilant. Un animal de compagnie peut lui aussi ressentir le mal des transports. Pour éviter un scénario catastrophe, donnez-lui un repas léger environ 10 heures avant de partir. Vous pouvez aussi demander à votre vétérinaire un léger sédatif ou un antiémétique pour le calmer. Important : il est extrêmement dangereux de faire voyager un animal dans le coffre d'un véhicule.
- Avion
Tout comme pour la voiture, une cage de transport adaptée est nécessaire pour faire voyager votre animal en avion. Lors de la réservation, prévenez la compagnie aérienne de la présence de votre compagnon à quatre pattes. Elle vous informera des conditions et du prix du voyage. Si votre animal pèse moins de 5 kg, il sera autorisé à voyager en cabine avec vous. Au-dessus de ce poids, il effectuera le trajet en soute dans sa cage. À savoir : certaines compagnies low cost n’acceptent à bord que les chiens guides pour personnes aveugles ou sourdes et sur certains itinéraires.
- Bateau
Les animaux domestiques sont rarement autorisés durant les croisières. S’il s’agit d’un trajet classique, contactez la compagnie de navigation, qui vous informera des conditions et formalités pour faire voyager votre compagnon.

Sur le lieu de vacances

Votre animal a besoin de quelques jours pour se familiariser avec son nouvel environnement et prendre ses repères. Si c’est un chat, faites-lui découvrir l’endroit progressivement. Vous avez peur qu’il file ? Tenez-le en laisse pendant les premiers jours pour le rassurer dans cet univers inconnu. Pensez à sécuriser le lieu et ses alentours (jardin) car un accident est vite arrivé. Surtout ne délaissez pas votre animal : il est inutile de partir avec lui en vacances si c’est pour qu’il reste enfermé toute la journée dans la maison pendant que vous faites du ski nautique.

Merci à Wikichat pour ses conseils, le site consacré à l'univers du chat.

VOIR AUSSI

Enfants et animaux de compagnie : amis pour la vie
Enfants en vacances, parents au bureau : que faire ?
Vacances : pourquoi tant de stress ?
Carte bancaire : quels sont les frais à l'étranger ?