Fellation : la technique du pamplemousse

Fellation : la technique du pamplemousse
Fellation : la technique du pamplemousse
Si la meilleure façon de faire l’amour est d’en avoir envie, il est des hommes et des  femmes dont l’imagination porte leurs partenaires vers des cimes qui laissent d’inoubliables souvenirs et un bon goût de revenez-y. Denise Walker en fait partie, et partage généreusement ses nombreuses astuces en terme de fellation. Parmi elles, la technique dite du pamplemousse. Sophie Bramly, notre experte, vous explique.
A lire aussi

Denise Walker, américaine, aime partager avec toutes les femmes les recettes qu’elle a développées et qui ont porté leurs fruits. Depuis dix ans, elle enseigne différentes techniques de fellations, dont 50 éditées dans un DVD qu’elle vend sur son site. Elle aurait, dit-elle, permis à 50 000 femmes d’apprendre monts et merveilles dans ses cours et en 2013, sa première vidéo sur YouTube qui garantissait de faire jouir un homme en moins de 5 minutes, a dépassé les six millions de vues.


>> Meetic, le site de rencontres le plus recommandé par les célibataires – Profitez de 3 JOURS GRATUITS* ! <<

Un de ses plus grands succès est la « technique du pamplemousse », qu’elle a inventée un jour que son partenaire lui demandait une fellation et qu’elle n’avait aucune idée de comment s’y prendre. Sa première idée avait été de regarder des films porno sur Internet, puis, y voyant des fruits, de regarder ce qu’il y avait à manger chez elle …Voilà l’idée qui a germé : prendre un pamplemousse, rose de préférence pour qu’il soit doux et non acide. Le réchauffer en faisant couler de l’eau chaude pendant quelques minutes (surtout pas de micro-ondes, four ou autre), car il faut qu’il soit à température ambiante. Puis le faire rouler sous les doigts comme de la pâte à pain afin qu’il soit le plus juteux possible. Couper les 2 extrémités de manière à avoir l’équivalent d’un très large bracelet.

>> Cours de fellation : apprendre à sucer n'est pas tromper ! <<

"Le "bracelet" de pamplemousse

L’évider en son centre sur un diamètre à peu près équivalent à celui du pénis du partenaire (si c’est plus large, c’est sans importance, il suffira de serrer ensuite avec les doigts). Poser ensuite le fruit dans une assiette à glisser sous le lit, il dégagera une bonne odeur dans la chambre. Le moment venu, bander les yeux du partenaire (qui risque autrement de s’inquiéter de l’usage du fruit et par conséquent de gâcher son plaisir), puis commencer une fellation classique, jusqu’à ce que le pénis soit en érection. Glisser alors le « bracelet » de pamplemousse et recommencer la fellation tout en twistant le fruit sur la verge. Le partenaire aura alors l’impression de pénétrer sa partenaire tout en recevant une fellation et voudra sans doute ôter son bandeau pour regarder ce qui cause ce doux miracle. De quoi laisser des souvenirs impérissables selon l’experte, qui se fait appeler Auntie Angel (tante Angèle) sur son site.

>> 10 choses que vous ne savez (peut-être) pas sur la fellation <<

Cette ancienne militaire de carrière, qui par ailleurs tient un salon de manucure a aussi développé la « technique de la mort », mais le titre est à prendre au sens littéral, plusieurs de ses clientes ayant déclenché des attaques cardiaques qui ont fait succomber leurs partenaires (la fellation est agrémentée d’un vibromasseur situé entre le scrotum et l’anus). Il vaudra sans doute mieux se limiter aux voluptés de la petite mort, qui ne demandent qu’à renaître …

>> Il consigne la fréquence de leurs rapports sexuels dans un tableau Excel, elle le publie sur Internet <<

* Offre valable jusqu'au 03/08/2014 et uniquement pour toute nouvelle inscription.