UE : réunion à Bruxelles sur la Grèce et la croissance

UE : réunion à Bruxelles sur la Grèce et la croissance
Un sommet informel réunissant les dirigeants de l'UE se tient ce soir à Bruxelles. Au programme des discussions : la croissance et la situation de la Grèce. Pour François Hollande, ce baptême européen sera aussi l'occasion de défendre la création d'euro-obligations.


C’est son premier rendez-vous avec ses homologues européens : François Hollande participera ce soir au sommet informel qui réunira les dirigeants de l’UE à Bruxelles. Une rencontre qui a pour objectif la préparation du sommet des 28 et 29 juin, mais qui ne donnera lieu « à aucune décision », a d'ores et déjà prévenu le président de l'UE Herman Van Rompuy. Les discussions porteront donc sur la délicate situation de la Grèce et, sans doute, sur l’Espagne, et servira aussi de « boîtes à idées » pour relancer la croissance en Europe.

Le président français devrait donc en profiter pour relancer l’idée d’une mutualisation partielle des dettes de la zone euro par la création d’euro-obligations, à laquelle l’Allemagne s’oppose farouchement. Mais d’autres idées devraient être aussi débattues, comme l'augmentation du capital de la Banque européenne d'investissement (BEI), l’utilisation plus efficace de fonds structurels européens, ou encore l'instauration d'une taxe sur les transactions financières. Autre thématique de la soirée : la Grèce, même si peu d’initiatives semblent possibles au niveau européen avant les élections du 17 juin, qui pourraient déboucher sur la victoire de partis rejetant la rigueur et ouvrir la voie à la faillite du pays et à sa sortie de l'euro. Enfin, la fragilité des banques espagnoles pourrait aussi être au cœur des discussions.

De leur côté, les dirigeants socialistes européens se réuniront ce midi à Bruxelles en présence du Premier ministre français Jean-Marc Ayrault, tandis que les dirigeants conservateurs se retrouveront en début d’après-midi. Enfin, une manifestation contre l’austérité aura lieu dans l’après-midi devant le siège des institutions européennes, à l'appel des syndicats européens.

Avec AFP
Crédit photo : AFP

VOIR AUSSI

Sortie de la Grèce de la zone euro : « des conséquences dramatiques »
Hollande président : Merkel ne veut pas renégocier le pacte budgétaire européen
Grèce : dernière réunion pour éviter de nouvelles élections
Grèce : une impossible coalition après les législatives

comments powered by Disqus