6 conseils bizarres pour mieux manger approuvés par la science

Ces conseils vous paraissent peut-être bizarres, mais ils sont pourtant tout à fait en accord avec une alimentation équilibrée.
Ces conseils vous paraissent peut-être bizarres, mais ils sont pourtant tout à fait en accord avec une alimentation équilibrée.
Vous avez tout essayé pour rééquilibrer votre alimentation, mais rien n'y fait ? Alors suivez ces quelques conseils, ça devrait vous aider.
A lire aussi

Pas besoin d'être diététicien pour savoir qu'une alimentation saine comporte une bonne dose de fruits et légumes. Un régime healthy qui n'est pas forcément folichon. Pourtant, si l'on en croit certains professionnels du secteur, manger sainement ne serait pas si terrible que ça. Interrogée par le site américain Bustle, la spécialiste de la rubrique nutrition de Health.com, Rachel Berman, explique :

"La seule règle que je connaisse en matière de régime alimentaire, c'est qu'il n'y en a aucune. Ce qui marche pour les autres, ne sera peut-être pas adapté à votre métabolisme. Nous sommes tous différents et je conseille plutôt de tester ce qui vous convient le mieux, plutôt que de suivre aveuglément des principes qui pourraient bien ne pas fonctionner".

Exit les préceptes frustrants et les règles inflexibles : manger sainement implique également de se faire plaisir. Pour vous y aider, voici quelques révélations et astuces, en apparence bizarres, qui devraient vous faire changer d'avis sur la question.

1- Faites-vous plaisir au petit déjeuner

Une douceur au petit déjeuner? Aucun problème, il faut bien se faire plaisir!
Une douceur au petit déjeuner? Aucun problème, il faut bien se faire plaisir!

Pour Rachel Berman, consommer du sucre au petit déjeuner serait un excellent moyen de ne pas être tenté plus tard dans la journée. N'hésitez donc pas à incorporer des pépites de chocolat dans vos céréales ou du miel dans votre yaourt. Selon une étude parue dans le journal "Eating Behaviour", manger une petite quantité de ce que vous préférez chaque jour, réduirait les envies de gras et de sucre le reste du temps.

2- Mesurer votre appétit

Compter va vous aider à mieux manger, vous verrez.
Compter va vous aider à mieux manger, vous verrez.

Aussi étrange que cela puisse paraître, mesurer sa sensation de faim sur une échelle de 1 à 10, pourrait avoir une influence sur le choix de vos aliments et mener vers une alimentation équilibrée. En 2013, une étude parue dans la revue spécialisée "Today's Dietitian" démontre le pouvoir de l'esprit sur notre appétit, pour peu qu'on en fasse usage. Rachel Berman précise à ce propos :

"Nous mangeons pour plein d'autres raisons, que la faim en elle-même. Avant de consommer un aliment très gras ou de vous resservir une seconde fois, demandez-vous d'abord si vous avez véritablement faim, ou si votre envie est plutôt en rapport avec du stress ou de la fatigue".

Ça a l'air tout bête comme ça, mais ça marche la plupart du temps.

3- Manger dans une assiette colorée

Pour moins remplir son assiette, on investit dans de la vaisselle colorée.
Pour moins remplir son assiette, on investit dans de la vaisselle colorée.

C'est l'université de Cornell qui a fait cette découverte inattendue. Après avoir analysé le rôle de la couleur dans notre alimentation, les chercheurs ont conclu que manger dans une assiette colorée permettrait de créer une illusion d'optique qui nous pousserait à moins la remplir. Rachel Berman détaille le mécanisme :

"Si votre objectif est de réduire vos quantités, alors utilisez une assiette de couleur différente. Mais si vous essayez au contraire de consommer plus de légumes verts, alors choisissez une assiette verte".

4- Craquez (un peu) de temps en temps

Aller, on craque!
Aller, on craque!

Manger sainement ne signifie pas se priver de tout ce que l'on aime et heureusement. D'ailleurs, l'équipe de chercheurs de l'université de Cornell recommande de craquer occasionnellement pour une assiette de frites bien grasses ou une glace bien crémeuse. Il ne s'agit pas de s'en gaver, non, mais d'en consommer une petite quantité. Cette technique serait presque aussi satisfaisante que de manger une grosse portion, si l'on en croit les scientifiques.

5- Boire de l'eau

L'eau est votre allié, consommez-la en quantité, ça ne pourra que vous faire du bien.
L'eau est votre allié, consommez-la en quantité, ça ne pourra que vous faire du bien.

On ne s'en rend pas toujours compte, mais nous sommes très peu à consommer la quantité d'eau recommandée, soit environ 1,5 litres par jour. Selon un étude effectuée par le département de la santé de l'armée américaine, cela aurait pourtant un impact sur notre humeur et notre fatigue. Autant de paramètres qui nous poussent à abuser de la junk food et à grignoter entre les repas. Il est d'ailleurs recommandé de boire un grand verre d'eau avant chaque repas afin de manger en quantité raisonnable.

6- Payer la nourriture en liquide

N'oubliez pas de boire de l'eau surtout.
N'oubliez pas de boire de l'eau surtout.

Nous sommes de plus en plus nombreux à privilégier l'utilisation de la carte bancaire pour régler nos emplettes. Pourtant, les chercheurs de l'université de Cornell sont catégoriques : cela nous pousserait plus volontiers à consommer de la "junk food". Il faut dire qu'une envie de bon gros hamburger relève souvent d'un comportement compulsif. En payant en liquide, nous serions inconsciemment plus enclins à réfléchir à la teneur de nos achats et donc, à investir dans un repas plus équilibré.