8 chansons d'amour qui sont en fait hyper flippantes

8 chansons d'amour aux paroles hyper flippantes
8 chansons d'amour aux paroles hyper flippantes
Dans cette photo : Adam Levine
Pour obtenir une bonne chanson d'amour, la recette est plutôt simple : des paroles romantiques, une mélodie qui émeut notre petit coeur, et un refrain intemporel. Mais à trop vouloir étaler leurs sentiments, certains artistes sont malheureusement passés du côté flippant de la love song. Voici au moins huit chansons qui prouvent qu'être amoureux peut transformer n'importe qui en harceleur psychopathe. Même Adam Levine.
A lire aussi

Maroon 5 – "Animals" (2014)

22 Août 2014. Le thermomètre s'affole et Maroon 5 en profite pour sortir le clip a priori très hot de son nouveau tube, "Animals". Sauf que la vidéo met rapidement mal à l'aise. On y découvre ainsi le chanteur Adam Levine dans le rôle d'un boucher prêt à tout pour entrer dans la vie de sa jolie cliente, même si pour cela il doit la harceler jour et nuit. Très graphique, le clip a vivement été critiqué par de nombreuses personnes, dont des associations contre le viol. Quant aux paroles de la chanson, elles laissent peu de place à l'imagination : "Bébé, je vais t'attaquer ce soir/Je vais te chasser et te manger toute crue/Tu crois peut-être pouvoir te cacher/Mais je peux sentir ton odeur à plusieurs kilomètres à la ronde". Quoi qu'il en soit, "Animals" s'est classée à la cinquième place du classement Billboard.

Maroon 5 - "Animals"
Dans cette vidéo : Adam Levine

Robin Thicke – "Get Her Back" (2014)

Après le succès de "Blurred Lines" (également surnommée la chanson du viol), le chanteur a semble-t-il pris légèrement le melon. Tant est si bien qu'il a complètement délaissé son épouse, Paula Patton, avec qui il vivait pourtant une belle histoire d'amour depuis une décennie. Mais on ne laisse pas Paula dans un coin (et surtout, on ne la trompe pas). L'actrice demande alors le divorce et Robin Thicke comprend enfin ce qu'il est en train de perdre. N'écoutant que sa fibre musicale, le chanteur décide alors de consacrer un album entier à sa bien-aimée (baptisé sobrement "Paula") histoire de la faire changer d'avis. Jugé dérangeant par les gens normaux, le disque fait un flop commercial et Robin Thicke devient l'emblème des mecs chelous qui s'accrochent. Morceau choisi de "Get Her Back" : "Je n'aurais jamais dû élever ma voix ou te faire sentir si petite/J'aurais dû t'embrasser plus longtemps/J'aurais dû te soutenir plus fort/Et j'attendrais toute ma vie que tu recommences à m'aimer". OK mec.

Robin Thicke – "Get Her Back"
Dans cette vidéo : Robin Thicke

The Beatles – "Run for Your Life" (1965)

Parue en 1965 sur l'album "Rubber Soul", cette chanson pop et enjouée raconte l'histoire d'un homme jaloux prêt à tuer sa compagne si celle-ci venait à le tromper. Si la chanson est créditée John Lennon/Paul McCartney, le second a clairement expliqué qu'il n'avait en fait pas grand-chose à voir là-dedans : "C'était une chanson un peu macho. Un truc à John, largement". De son côté, l'interprète de "Woman" a renié le titre en 1973, confiant qu'il regrettait de l'avoir écrit. Extrait : "Je préférerais te voir morte petite fille, plutôt qu'avec un autre homme/Tu devrais courir pour ta vie petite fille/Cacher ta tête dans le sable/Si je t'attrape avec un autre homme, s'en est fini de toi petite fille". Comme quoi, les Beatles écrivaient des chansons sur les violences conjugales AVANT les Rolling Stones. Trop rebelles.

The Beatles - "Run For Your Life"
Dans cette vidéo : Paul McCartney

Florence and the Machine – "Kiss With a Fist" (2008)

Un an avant de sortir son tout premier album, Florence Welch présente le single "Kiss With a Fist". Preuve que les hommes n'ont pas le monopole des chansons d'amour perturbantes, la Britannique assène qu'il vaut mieux être prise au piège d'un couple dysfonctionnel qui se tape sur la gueule plutôt que d'être toute seule. Logique. Morceaux choisis : "Mon oeil au beurre noir ne jette aucune ombre/Tes yeux rouges ne voient pas la douleur/Tes gifles ne restent pas/Tes coups de pieds ne frappent pas/Alors nous restons les mêmes/Un coup de pied dans les dents est bon pour certains/Un baiser avec les poings est mieux que rien".

Florence and the Machine – "Kiss With a Fist"

Johnny Hallyday – "Requiem pour un fou" (1976)

Notre Jojo national ne s'embête pas avec les métaphores. Sur ce titre, il démontre une fois de plus sa puissance vocale, mais surtout, il revendique le droit au meurtre au nom de l'amour. Extrait : "Je n'étais qu'un fou/Mais par amour/ Elle a fait de moi, un fou, un fou d'amour/Mon ciel c'était ses yeux, sa bouche/Ma vie c'était son corps, son corps/Je l'aimais tant, que pour la garder je l'ai tuée/Pour qu'un grand amour vive toujours/Il faut qu'il meure, qu'il meure d'amour". Enorme succès lors de sa sortie en 1976, la chanson a été reprise sous forme de duo avec Lara Fabian en 1998.

Johnny Hallyday - "Requiem pour un fou"
Dans cette vidéo : Johnny Hallyday

The Cardigans – "Lovefool" (1996)

Popularisée par le film Romeo + Juliette, cette chanson est aussi l'une des plus connues du groupe suédois The Cardigans (avec "My Favourite Game", évidemment). Si la mélodie est plutôt guillerette, les paroles sont d'une tristesse absolue. La chanteuse Nina Persson se met ainsi dans la peau d'une femme dont le couple bat de l'aile. Abandonnée, elle supplie alors son homme de rester avec elle, même s'il ne l'aime plus. Encore une fois, mieux vaut être enfermée dans une relation toxique plutôt que d'être toute seule... Traduction du refrain : "Aime-moi, aime-moi/Dis-moi que tu m'aimes/Trompe-moi, trompe-moi/Continue de me tromper/ Aime-moi, aime-moi/Prétends que tu m'aimes/Quitte-moi, quitte-moi/Dis-moi juste que tu as besoin de moi/Je me fous de tout sauf de toi".

The Cardigans - "Lovefool"

The Crystals – "He Hit Me (And It Felt Like a Kiss)" (1962)

Cool, les adeptes de violence conjugale ont enfin leur hymne. Blague à part, cette chanson produite par Phil Spector et interprétée par le groupe féminin The Crystals est complètement flippante. Avec entrain, les quatre jeunes femmes expliquent en effet qu'il est tout à fait normal qu'un homme batte sa femme quand celle-ci a commis une erreur. A l'époque, Gerry Goffin et Carole King, les compositeurs de la chanson, avaient raconté que l'idée leur était venue en découvrant que leur babysitter était battue par son copain. Lorsque le couple avait cherché à savoir pourquoi elle restait auprès de son bourreau, la jeune femme avait répondu que chacune des actions de son petit-ami était motivée par son amour pour elle. Psychologie inversée, bonjour ! Quoi qu'il en soit, la chanson a rapidement créé la polémique et les Crystals ont donc arrêté de la chanter. Extrait : "Il m'a frappé et j'ai ressenti ça comme un baiser/Il m'a frappé et j'ai su qu'il m'aimait/S'il n'en avait rien à faire de moi/Il ne se serait jamais mis en colère/Mais il m'a frappé et j'en suis heureuse".

The Crystals – "He Hit Me (And It Felt Like a Kiss)"

The Police – "Every Breath You Take" (1983)

Si cette chanson est probablement la plus connue du groupe The Police, elle arrive également souvent première au palmarès des "chansons d'amour en apparence vraiment belles mais qui sont en réalité hyper flippantes". L'histoire est en effet celle d'un homme possessif et jaloux obsédé par son ex-girlfriend. Le mec est tellement fou d'elle qu'il est prêt à tout pour la contrôler. Bonjour l'ambiance. Sting lui-même n'est pas très sûr du résultat final. En 1993, il confiait ainsi à The Independant : "A l'époque, j'avais l'impression que cette chanson était réconfortante (elle a été écrite après l'effondrement de son mariage, ndlr). Je ne me rendais pas compte à quel point elle est en fait sinistre". Sinistre, mais encore et toujours joué dans les mariages... Morceaux choisis : "A chacune de tes respirations/A chacun de tes mouvements/A chaque lien que tu casseras/ A chaque pas que tu feras/Je te regarderai/ Oh ne vois-tu pas que tu m'appartiens ?"

The Police - "Every Breath You Take"
Dans cette vidéo : Sting