Agathe Lecaron : heureuse en couple avec son mari François Pellissier et leurs deux fils

Pour sa seizième saison, l'émission "Les Maternelles" fait peau neuve avec aux commandes l'animatrice Agathe Lecaron.
A lire aussi

A partir de ce lundi 5 septembre, France 5 propose à ses téléspectateurs une nouvelle formule de l'émission parentale. Ainsi, le programme est désormais rebaptisé "La Maison des Maternelles". Une nouvelle version diffusée en direct d'une maison donc avec aux commandes Agathe Lecaron. "Quand on parle du bain de bébé, on est dans une vraie salle de bain, et pas sur un plateau télé avec des projecteurs", a-t-elle précisé à Télé Loisirs.

Côté vie privée, l'ancienne animatrice du magazine "On n'est pas que des cobayes !" est une maman comblée de deux petits garçons : Gaspard, 2 ans, et Félix, tout juste trois mois, fruits de son couple avec le directeur général délégué de TF1 Production, François Pellissier avec lequel elle est mariée depuis 2014. Une expérience de mère dont elle compte bien s'inspirer. "Ma vie de jeune maman me prépare à l'émission tous les jours, c'est l'avantage ! confie-t-elle dans une interview à Magic Maman. Je me rends compte que même quand c'est un deuxième enfant, les angoisses, même si elles sont moindres, persistent toujours. Je note donc soigneusement toutes les questions que je me pose."

La présentatrice évoque également dans cet entretien sa vie de mère au quotidien. "Je suis angoissée mais pas stressée dans le quotidien. Je ne me stresse pas pour un bobo ou une petite fièvre, mais je me pose beaucoup de questions existentielles qui me tordent le ventre. Sinon j'aime rigoler avec mes enfants, ce qui permet de contourner les crises, et je suis aussi très ferme sur les fondamentaux d'éducation !"

Agathe Lecaron s'est fixée un objectif : "Je veux pouvoir déculpabiliser les femmes (la maternité génère des sentiments parfois tellement inattendus) et surtout essayer de toujours garder le prisme positif, même si parfois les sujets sont lourds. Je suis une indécrottable optimiste."