Alain Delon : Anouchka se confie sur ses difficultés de "fille de"

Anouchka Delon
3 photos
Lancer le diaporama
Etre la fille d'une légende n'est pas vraiment de tout repos. Anouchka Delon se livre au magazine Gala sur les moments de sa vie professionnelle où son nom n'était pas un atout.
A lire aussi
Guillaume Musso se confie sur "La fille de Brooklyn", son thriller féministe
News essentielles
Guillaume Musso se confie sur "La fille de Brooklyn", son...

A 25 ans, Anouchka Delon a choisi la même voie que son célèbre père. A 12 ans seulement, elle démarrait sa carrière aux côtés d'Alain Delon dans "Le Lion". Cette année, la jeune femme est à l'affiche de la pièce de théâtre de Léonard Gershe, "Libres sont les papillons", adaptée par Eric-Emmanuel Schmitt, avec son compagnon Julien, que son papa apprécie particulièrement.

"Mon nom doit faire peur"

Mais contrairement aux idées reçues, être une "Delon" n'ouvre pas toutes les portes comme par magie. "Parfois, on me refuse avant les castings. Mon nom doit faire peur..." précise Anouchka Delon au magazine Gala. Raison pour laquelle, la fille du monstre du cinéma français a très vite compris qu'il fallait se dépasser pour arriver à ses fins : "Il me faudra toujours bosser dix fois plus. C'est un défi. Mais c'est ça qui est bon", poursuit-elle.

Très proche de son père, qui considère sa seule fille comme la femme de sa vie, la comédienne avoue qu'elle ne lui demande pas de conseils pour sa vie professionnelle : "J'appelle souvent mes parents, mes frères, bien sûr, mais non, je ne demande pas à papa son avis sur cette pièce par exemple ! Il la découvrira comme tout le monde à la mi-janvier".

Les dossiers