Alep : comment aider la population syrienne à notre échelle

Petit guide (non exhaustif) des manières d'agir pour aider les populations syriennes, qui traversent une terrible crise humanitaire alors que la guerre s'intensifie. Car à défaut de voir triompher la paix, on peut déjà se battre contre l'indifférence.
A lire aussi

Le conflit syrien, qui a débuté en mars 2011 et ne cesse de s'aggraver depuis, est devenue "la pire et la plus complexe crise humanitaire au monde", selon la Croix Rouge Internationale. Depuis son commencement, elle a fait plus de 300 000 morts, et a forcé plus de la moitié de ses habitants à quitter leurs domiciles. D'après les chiffres de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), plus de 5 millions d'entre eux vivent dans des camps de réfugiés des pays voisins, dans des conditions épouvantables.

Le conflit s'est cristallisé sur la ville d'Alep, partagée entre les forces du régime d'al-Assad et les forces rebelles qui lui résistent encore. Dans la ville, la situation est dramatique : les bombardements se sont intensifiés alors que tous les hôpitaux ont été détruits et que l'action humanitaire est totalement paralysée. Bouche bée, on assiste derrière nos écrans à la cauchemardesque chute de la ville sous les frappe aérienne et au massacre quotidien de milliers de civils.

Mais le silence n'est pas la solution. A notre échelle, il existe des moyens très simples de soutenir les victimes du conflit syrien et d'aider ceux qui sont piégés dans l'enfer sanglant d'Alep ou entassés dans des conditions terrifiantes dans des camps de réfugiés bondés.

Alep au coeur d'une catastrophe humanitaire sans précédent

La ville d'Alep est devenue le triste –et sanglant- symbole du conflit. Séparée en deux depuis 2012, la ville est partagée entre les forces du gouvernement, à l'est, et les forces rebelles à l'ouest. Actuellement, les forces de Bachar al-Assad, appuyées par ses alliés (dont la Russie), font l'assaut des quartiers encore tenus par les insurgés.

Et ce sont les 250 000 habitants d'Alep-est qui en payent le prix : car au-delà de la crise politique, les bombardements incessants, les blocus autour des vivres et des médicaments et le refus de laisser des organisations neutres telles que l'ONU évacuer les civils restants, a provoqué une véritable crise humaine. La guerre totale a pris des allures de purge alors que les frappes aériennes du régime prennent pour cibles les ambulances, les écoles ou les civils qui tentent de fuir.

D'après Alaa Abou Ali, ambulancier pour Syria Charity présent à Alep-est, il ne reste plus aucun hôpital, si ce n'est Al-Quds (quartier de Salaheddine), très éloigné des zones bombardées et qui n'est qu'un hôpital de fortune, dépourvu du matériel nécessaire. "L'aviation bombarde les ambulances, les secouristes et les hôpitaux. La situation est vraiment catastrophique. Je vous jure, c'est un véritable massacre. On se fait exterminer et personne ne dit rien !", s'indigne ce dernier dans une vidéo partagée sur la page Facebook de l'association caritative. D'après le communiqué officiel du Comité International de la Croix-Rouge, 20 000 civils ont fui Alep ces trois derniers jours, pour échapper au massacre en cours, et pour cause : on reporte 250 à 300 morts par jour.

Comment aider ?

Pour aider en Syrie, le plus simple est de soutenir les ONG et les associations caritatives qui ont mis en place des programmes d'action. Voici le détail de quelques-unes de leurs missions humanitaires.

Il est important de rappeler que grâce à la déduction fiscale de 75% sur les dons caritatifs, un don de 60 euros revient en réalité à 15 euros, par exemple.

Cette association syrienne intervient dans les zones assiégées pour apporter un soutien alimentaire et médical aux civils en danger. Elle organise des collectes alimentaires et des appels aux dons afin d'envoyer des produits de première nécessité aux 16 zones dans lesquelles elle agit en Syrie, et porte assistance aux civils touchés par la guerre grâce à ses unités de secours et centres de soin. Son travail remarquable, notamment à Alep, a été salué par Yann Barthès dans Quotidien et dans un reportage poignant de Sept à Huit.

Pour agir :

- Soutenir la communauté Syria Charity

- Faire des dons ici

- Parrainer un orphelin syrien, pour lui apporter un revenu minimum de survie

Depuis octobre 2012, Médecins du Monde travaille avec des infirmières et des médecins syriens afin de fournir des soins de santé primaires aux Syriens rassemblés dans les camps dans la région d'Idlib-nord, près de la frontière turque. L'ONG tient actuellement quatre cliniques fixes et deux mobiles, ainsi qu'un centre d'accueil pour les femmes et enfants. Par la Turquie et la Jordanie, Médecins du Monde organise également l'acheminement de vivres, de médicaments et de matériel médical, absolument primordiaux pour les Syriens piégés dans le pays.

A Reyhanli (Turquie) et à Sarmada (Syrie), Médecins du Monde gère également deux centres post-opératoires, où sont soignées les victimes qui souffrent de blessures graves et de sévères traumatismes.

Pour agir :

- Faire des dons financiers ici : 100 euros permettent de fournir des kits d'hygiène à 5 familles.

- Signer la pétition pour mettre fin au massacre d'Alep de Médecins du Monde

La célèbre ONG agit aussi bien auprès des enfants syriens piégés dans le pays que ceux qui vivent dans des camps de réfugiés, aux frontières de la Syrie et en Europe. Les dons sont utilisés pour fournir aux enfants des produits de première nécessité, des soins médicaux, mais aussi à traiter leurs traumatismes et à veiller à ce qu'ils puissent reprendre une scolarité normale.

Pour agir :

- Faire des dons ici pour le Fonds d'urgence pour les enfants

- Devenir bénévole pour l'association

Les dons récoltés pour la Syrie permettent d'assister les populations sur les zones de guerre et celles qui vivent dans des camps. Un don de 10 euros à l'association permet de servir dix repas chauds, 45 euros permettent de fournir un kit nurserie comprenant un paquet de 80 couches, des lingettes, quatre biberons, un thermomètre, deux savons, peigne, brosse, stérilisateur, et le guide "Les Gestes qui sauvent" pour former aux premiers secours.

Pour agir :

- Faire des dons financiers ici

Depuis 2012, cette organisation met en place des collectes afin d'envoyer aux Syriens des convois humanitaires (médicaments, matériel médical vêtements chauds, matelas et couvertures) à partir de Lyon et de ses neufs antennes en France (Annecy, Auxerre, Grenoble, Lille, Marseille, Perpignan, Saint-Etienne, Toulouse, Valence).

Pour agir :

- Faire des dons financiers ici

- Faire des dons matériels (cf. liste de produits recherchés)

Cette association humanitaire aide les Syriens réfugiés en France, en gérant une permanence pour les réfugiés dans la mairie du 20 ème. Elle permet de les informer, de les orienter et de les accompagner dans leurs démarches en France, tout en soutenant matériellement un certain nombre de victimes.

Pour agir :

- Faire des dons financiers ici

- Devenir bénévole à la permanence

- Devenir hébergeur/hébergeuse pour aider des familles de réfugiés

Cette association propose un forum aux réfugiés, sur lequel ils peuvent trouver de l'aide dans leur vie quotidienne, que ce soit pour s'héberger ou pour venir à bout des démarches administratives. Forum Réfugiés cherche des bénévoles capables d'enseigner le français, de faire de l'accompagnement aux devoirs et d'aider les réfugiés dans leurs démarches administratives.

Pour agir :

- Faire un don financier ici

- Devenir bénévole selon vos compétences

L'enfer syrien : comment aider ?
L'enfer syrien : comment aider ?

Autres associations :

- Un coeur pour la Syrie

- Care

- Le Secours Populaire (collectes de matériel et de nourriture)

Pour héberger des réfugiés syriens :

- Le programme Comme à la Maison, de l'association Singa

- JRS France : avec son réseau Welcome, l'association caritative propose des hébergements de courte durée, des repas...