Avoir des frères et soeurs est un tremplin dans la vie

Rien de telle qu'une fratrie dans la vie
Rien de telle qu'une fratrie dans la vie
Tolérance, singularité, ambition ou encore générosité, grandir auprès d'une fratrie serait source de nombreux bienfaits.
A lire aussi

Ça nous apprend à devenir unique

Grandir auprès de frères et soeurs nous encourage à nous créer notre propre identité. Ça passe par le style vestimentaire, les hobbies, les goûts ou encore les amis. Parce que si on adore faire partie d'une fratrie, chaque membre doit en constituer un être unique. Un travail sur soi qui nous est bénéfique lorsque l'on atteint l'âge adulte.

On n'est moins centrée sur soi

Evoluer au sein d'une communauté, ça a du bon. On a appris à partager les jouets, les bavardages et les câlins et à ne pas être tout le temps le centre de l'attention. Un bon point qui devrait nous épargner de devenir un adulte trop égocentrique.

La notion du partage
La notion du partage

On ne se laisse pas bouffer par les rivalités

Toute notre enfance, on a entendu que Nono était le plus sportif et Jade la plus douce. On a appris à vivre avec, d'autant que nous possédions nous aussi notre petit plus sur la fratrie. Ceci nous a aidé à nous sentir bien dans nos baskets et à nous forger une identité propre, alors, c'est pas maintenant qu'on risque de se mettre à jalouser les autres. Notre ligne de conduite, c'est plutôt : chacun est comme il est, et c'est très bien comme ça !

Ils vous tirent vers le haut

Souvent, le cadet imite l'aîné, une façon d'apprendre aux côtés de celui qu'il admire et qu'il rêve d'épater. Et puis, de manière générale, au sein d'une fratrie, on se tire tous vers le haut, enrichis par les réussites des uns et des autres et de la force que cela nous procure.

Haut propre comme au figuré
Haut propre comme au figuré

Ils nous rendent plus sociables

La première tribune au sein de laquelle on s'exprime et on échange, sur un même pied d'égalité, c'est la chambre des enfants. Aussi, c'est avec nos frères et soeurs que l'on développe nos qualités sociales et que l'on résoud nos premiers conflits, ce qui facilitera nos relations avec les autres, une fois à l'âge adulte.

Avoir une soeur nous rend plus heureux

Une étude de l'Université d'Ulster (Irlande du Nord) a révélé que grandir auprès d'une soeur nous rendrait plus apte au bonheur que les enfants uniques. D'ailleurs, notre soeur ne serait-elle pas aussi notre meilleure amie ?

Les dossiers