Le double discours dangereux d'Ayem Nour sur la perte de poids

Ayem Nour le 10 décembre 2018
2 photos
Lancer le diaporama
Dans une publication sur Instagram, Ayem Nour a fait la démonstration de sa perte de poids spectaculaire. Elle qui a fait la promotion de produits amincissants y tient un double discours très problématique.
A lire aussi
9 bonnes raisons de faire du sport (qui n'ont rien à voir avec la perte de poids)
News essentielles
9 bonnes raisons de faire du sport (qui n'ont rien à voir...

Sur l'Instagram de l'animatrice Ayem Nour, on peut suivre des stories où elle nous montre qu'elle cuit des haricots verts. Passionnant.

On peut aussi y voir un montage-photo spectaculaire de l'animatrice télé qui a voulu partager sa perte de poids avec ses abonné·es le 11 janvier.

Elle qui avait pris 30 kilos pendant sa grossesse y explique le chemin qui l'a amenée à envisager un régime qui lui a fait perdre 25 kilos : "Derrière ce avant après, il y a plus de choses qu'un simple chiffre, ce qui a été le plus dur, c'est de subir les moqueries, la méchanceté pas seulement sur les réseaux sociaux mais aussi de certains médias, l'acceptation de soi dans les deux cas !", écrit-elle

Avec sa prise de poids, Ayem a découvert la grossophobie et les changements de comportements que cela induit : "Je n'osais plus manger devant les gens, je postais des photos de moi contente d'avoir perdu 5kg même si j'étais encore loin de mon objectif. Ces 5kg pour moi étaient une victoire, un obstacle franchi...ça voulait dire à ma façon 'j'y crois'."

Ayem Nour explique avoir été victime de grossophobie et de fat shaming jusqu'en Une des magasines : "Et je lisais des commentaires qui me serraient le coeur de douleur. Je me mettais à pleurer suite à la simple lecture d'un post alors je ne vous parle pas de mon état quand je me suis découverte à la une d'un magazine."

Aucun doute que cela a dû être terrible de subir le contrôle permanent de son corps par des étrangers et plus généralement par d'autres que soit.

Parce que concernant nos corps, c'est "Me Myself and I" : personne ne doit vous dire à quoi vous devez ressembler, personne ne doit se moquer de vous pour qui vous êtes, femme publique ou non. C'est un facteur essentiel de l'amour de soi-même.

Un double discours d'Ayem Nour problématique

Mais cette perte de poids n'a pas été si facile. Et c'est là que le double discours d'Ayem Nour intervient. Elle qui a été la spécialiste de la promotion de thé detox ou de bonbons Dream Candy sur son compte Instagram, explique avoir réussi à perdre du poids mais avec l'aide de professionnel·les : "J'ai eu la chance de rencontrer une équipe formidable qui me suit au quotidien et qui me rappelle chaque jour que rien n'est impossible."

C'est donc un discours très contradictoire que l'ex-présentatrice du Mag de NRJ 12 nous sert aujourd'hui sur son compte Instagram. C'est dommage. Que dire à toutes les personnes qui l'ont peut-être crue lorsqu'elle faisait la promotion de tous ces produits pour perdre du poids ?

Ayem Nour faisant la promotion d'un produit amincissant
Ayem Nour faisant la promotion d'un produit amincissant

Elle conclut en tombant dans la caricature et le stéréotype sur les gros·ses par un : "Si t'as le courage de commencer, t'as le courage de réussir !". Dire encore une fois qu'il suffit de volonté pour perdre du poids est faux.

La preuve, c'est qu'elle-même a dû avoir recours à de l'aide extérieure. Même si cela n'était qu'une question de volonté, tout le monde ne peut pas se le permettre.

On respecte le choix d'Ayem dans sa volonté de perdre du poids. C'est elle qui décide de ce qu'elle fait de son corps. Mais son double discours envers des abonné·es souvent jeunes et influençables sur les questions du corps est problématique.

Un discours régulièrement démonté par l'actrice Jameela Jamil qui a déclaré à propos de ces starlettes : "Donnez les codes de réduction à vos nutritionnistes, chefs personnels, entraîneurs personnels, retoucheurs et chirurgiens plastiques, sales menteur·euses."

À propos
Ayem