La sophrologie peut-elle m'éviter un burn-out ?

Femme en burn-out
Femme en burn-out
Le burn-out, ce syndrome d'épuisement professionnel, toucherait près de 3 millions de personnes en France. Comment prévenir avant que le corps et l'esprit ne craquent complètement ? La sophrologie pourrait être un bon allié pour décompresser.
A lire aussi
Pourquoi faire de la sophrologie pendant sa grossesse est une bonne idée
News essentielles
Pourquoi faire de la sophrologie pendant sa grossesse est...

Le burn-out, ce syndrome de l'épuisement professionnel qui toucherait 2 salariés sur 10 ne cesse de croître. Et pour cause, il est difficile lorsque l'on a la tête dans le guidon de se rendre compte que l'on est en plein processus d'un épuisement physique et psychique qui tôt ou tard ne nous permettra plus de faire quoi que ce soit tant la pression est forte. Aurélie Baquet, sophrologue et coach du réseau Medoucine, préconise justement d'agir avant le craquage total et propose de prévenir le burn-out à l'aide de la sophrologie.

Qu'est-ce que le burn-out ?

Le burn-out, c'est un peu le mal du siècle. À l'origine, des conditions de travail liées aux exigences du management pas toujours réalistes par rapport à ce que l'on est capable de produire associées à un contexte de sur-sollicitation et à un rythme de vie effréné.
Le burn-out est une rupture de mécanisme global, une dépression qui touche la personne sur le plan physique, psychique et émotionnel. Comme il vaut toujours mieux prévenir que guérir, la sophrologie propose de mettre en place une écologie personnelle qui va venir réguler l'énergie vitale à travers un travail sur le corps, le souffle et le mental afin d'éviter ou de prévenir ce burn-out.

Se calmer au travail
Se calmer au travail


Prévenir le burn-out en respirant mieux

La sophrologie permet d'harmoniser le physique, le psychique et l'émotionnel. Elle travaille ainsi au développement du bien-être et à l'équilibre de l'énergie vitale pour retrouver le calme et gérer le stress. Elle permet également de mettre de bons réflexes en place à utiliser au quotidien, en totale autonomie.

Pris dans le tourbillon de la vie quotidienne, nous sommes nombreux à mettre la douleur de côté pour continuer d'avancer. Pourtant, les troubles physiques comme psychiques sont le signe que l'on a de mauvaises habitudes ou une mauvaise hygiène de vie. Le corps tendu et crispé, le souffle haletant, les ruminations mentales, les palpitations cardiaques, les fluctuations de température... Autant de signes qui prouvent que le corps est en train d'accuser le coup d'un trop-plein de stress et qu'il faut désamorcer cet état. La sophrologie propose plutôt que d'ignorer ses ressentis d'y prêter la plus grande attention afin d'en tirer de riches informations sur nos besoins du moment et ajuster notre mode de vie avec de simples gestes pouvant aider réellement et éviter des conséquences plus graves.

La sophrologie permettra d'apprendre des exercices de relaxation dynamique, de respiration et de visualisation pour retrouver un esprit plus serein, une respiration plus ample et un corps plus détendu. Dans les cas de stress intense, pratiquer la cohérence cardiaque pourra également être très intéressant, on peut trouver très facilement des applications pour guider cette pratique.

Apprendre à dire "stop"


Au fil des séances, la sophrologie permettra de se mettre dans un état de détente de plus en plus facilement, d'être à l'écoute de ses sensations et ressentis afin de recueillir le maximum d'informations sur son état de stress et d'épuisement, d'en prendre conscience et d'ajuster progressivement ses habitudes. Le but sera d'apprendre à savoir dire "stop", à récupérer au long court et non plus quand on n'en peut plus, à prendre du temps pour soi par exemple en pratiquant les exercices appris en séance pour créer une nouvelle routine salvatrice.


En faisant preuve de discernement sur son état et en prenant le temps de retrouver le calme pour ne pas se laisser déborder par ses émotions, on pourra détendre le corps, reprendre son souffle et apporter plus de confort à sa vie quotidienne. Grâce à cette nouvelle façon de procéder, on ressentira moins de fatigue, on aura les idées plus claires et donc une meilleure concentration. On aura plus de facilité à prioriser les choses et on retrouvera une meilleure hygiène, un meilleur équilibre de vie dans le milieu professionnel comme personnel.

Par Aurélie Baquet, thérapeute certifiée et validée du réseau Medoucine.