Cette blogueuse fitness transforme son corps en 3 minutes pour dénoncer les photos "fitspo"

Sophie Kay a décidé de partir en guerre contre le "fitspo" et autres tenants deu corps "parfait". Cette blogueuse fitness montre comment il est possible, en quelques minutes grâce à un angle astucieux et de bons flitres Instagram, de transformer son corps et son apparence de manière artificielle.
A lire aussi
Cette blogueuse fitness ne veut plus cacher sa cellulite (et on lui dit merci)
News essentielles
Cette blogueuse fitness ne veut plus cacher sa cellulite...

Finie la maigreur, place au très musculeux, au svelte, à l'hygiène de vie irréprochable. Telle est la nouvelle tendance "fitspo", contraction des mots "fit" (pour tonique) et inspiration. Censée incarner un nouvel idéal de beauté, cette nouvelle dictature du corps parfait, gavée à grands coups d'anglicismes - #healthy, #running, #strong - s'affiche sur Instagram et autre Tumblr.

Là, une femme aux lignes fuselées en pleine séance de Yoga, ici une autre suant durant une séance de musculation, les reines du fitspo poussent parfois l'exercice à l'extrême pour tendre à la "perfection" et n'hésitent pas à user et abuser d'artifices pour donner l'illusion de clichés parfaits.

Un bon éclairage et quelques filtres Instagram

Une Londonienne de 27 ans a décidé de dire stop à cette nouvelle dérive. Sophie Kay, coach de fitness et blogueuse, part en croisade contre ces photographies qui laissent souvent celles qui les regardent avec une confiance en soi proche de zéro et découragent les femmes à faire de l'exercice au lieu de les motiver.

Sur son blog, la jeune femme démystifie ces photos Fitspo et montre, comment avec l'aide d'un éclairage flatteur et de bons angles il est possible de faussement transformer son corps en un rien de temps. Une expérience "avant/après" surprenante laissant à penser que la femme a suivi un entraînement rigoureux durant des mois. Que nenni ! Les photos ont été prises à trois minutes d'intervalles. Message de la jeune femme : la pseudo forme ne se fonde pas sur un type de corps idéalisé, mais dans la quête d'un équilibre intérieur et physique permettant d'être simplement heureuse. Et toc.

Plus d'actu sur : Ces super-femmes qui combattent les diktats de la beauté

Karina Irby : la fitgirl dévoile sa cellulite en bikini
Youtube : cette Youtubeuse beauté de 66 ans aide des milliers de femmes
Miss Île-de-France 2016 dézingue les clichés sur les reines de beauté