Championnat du monde d'athlétisme 2017 : 2 Français sur le podium

Renaud Lavillenie, Paris, 23 juin 2017.
Renaud Lavillenie, Paris, 23 juin 2017.
Hier soir, nous avons pu suivre une partie des finales du championnat du monde d'athlétisme de Londres sur France 3. Sur les 5 épreuves, 2 athlètes français sont repartis avec une médaille.
A lire aussi

La France a rayonné lors des épreuves du championnat mondial d'athlétisme de Londres diffusées hier sur France 3. Le nantais Pierre-Ambroise Bosse a notamment créé la surprise générale en remportant la médaille d'or à l'épreuve du 800 mètres. S'il avait déjà décroché la médaille de bronze en 2012 au championnat d'Helsinki, c'est la première fois que cet athlète de 25 ans obtient une médaille d'or dans une compétition mondiale.

"Je me suis dit, pourquoi pas tenter un truc de fou"

L'année dernière, il s'était fait remarquer par ses interviews loufoques et décalées lors des Jeux Olympiques de Rio. Aujourd'hui, il confirme son caractère imprévisible sur la piste. Le coureur est en effet parti 300 mètres avant la ligne d'arrivée, se lançant dans une course effrénée et risquée, mais sans flancher une seule fois.

Interrogé par Nelson Monfort sur sa performance, ce dernier commente (non sans déclarer l'hilarité du journaliste) : "j'ai eu l'impression d'être un gamin de 15 ans avec plus de panache. Je me suis dit pourquoi pas tenter un truc de fou. Dans la dernière ligne droite, je ne comprenais pas. Je n'y croyais pas, je n'y crois toujours pas. C'est un tour de monde que je viens de faire, ce n'est pas un tour d'honneur."

"Cette médaille vaut de l'or"

Le sportif Renaud Lavillenie a quant à lui effectué un saut à la perche de 5,89m qui lui a valu de remporter la médaille de bronze. Il n'aura cependant pas réussi à décrocher la médaille d'or aux mondiaux en plein air, seule récompense qui manque à son impressionnant palmarès. Ce n'est pourtant pas faute d'avoir essayé puisqu'il c'est la quatrième fois qu'il se hisse en finale de ce concours depuis 2009. Mais l'athlète clermontois, qui a souffert de plusieurs blessures ces derniers mois, s'estime amplement satisfait. "Cette médaille vaut de l'or", a-t-il déclaré au micro de France TV Info . Il donne rendez-vous en 2019 pour, cette fois, remporter la médaille d'or.

C'est l'américain Sam Kendricks qui a remporté le titre d'or de saut à la perche, suivi par le polonais Piotr Lisek, détenteur de la médaille d'argent.