Christiane Taubira : "Quand je dis à mes enfants que j'arrive à Cayenne, ils rigolent"

Après avoir démissionné et publié son livre "Murmures à la jeunesse", Christiane Taubira envisage de rentrer chez elle, en Guyane, et de poursuivre son combat en s'adressant aux jeunes.
A lire aussi

Le 27 janvier dernier, Christiane Taubira annonçait officiellement sa démission de son poste de ministre de la justice. Lassée de sa vie de ministre, celle qui avoue avoir la bougeotte affirme qu'elle continuera tout de même son combat pour la justice en parlant aux jeunes et en continuant à soutenir l'actuel président de la République.

"Elle veut participer au débat politique, retourner dans les lycées, les universités pour parler aux jeunes," selon une de ses proches qui témoigne dans Paris Match.

De retour en Guyane ?

Interrogée par Paris Match au sujet de ses envies pour l'avenir et surtout de son futur lieu de résidence, Christiane Taubira n'a pas hésité en répondant qu'elle allait rentrer chez elle, dans sa maison :

"Je n'ai qu'une maison à moi, en Guyane. Elle s'est abîmée quand j'étais ministre, parce qu'elle était vide. Je suis une nomade. J'ai une vie trépidante. Quand je dis à mes enfants que j'arrive à Cayenne, ils rigolent, parce qu'ils savent que je ne vais pas tenir en place."

Divorcée en 1998 de son mari Roland Delannon, ex-leader indépendantiste guyanais, après 20 années de mariage, Christiane Taubira a reconnu il y a plusieurs années de cela qu'elle aimait toujours son mari.Maman de quatre enfants (Nolywé, Djamila, Lamine et Diawara), Christiane Taubira compte évidemment profiter un peu de sa famille et faire passer ses enfants en priorité tout en poursuivant ses engagements politiques d'une autre façon.

Les dossiers