Cochons maltraités : des associations appellent à boycotter le jambon de Parme

Cochons maltraités : une association appelle à boycotter le jambon de Parme
Cochons maltraités : une association appelle à boycotter le jambon de Parme
Un collectif européen d'associations de défense pour les animaux a diffusé une vidéo choc ce lundi afin de dénoncer les conditions déplorables d'élevage de cochons dans le Nord de l'Italie. Les associations appellent les consommateurs et les enseignes de supermarchés à boycotter le jambon de Parme.
A lire aussi

Si vous êtes un amateur de jambon de Parme, ces images choc pourraient bien vous dégoûter à vie. Diffusée ce lundi 26 mars par le collectif européen d'associations de défense pour les animaux Eurogroups for animal, une vidéo dénonce les conditions déplorables dans lesquelles les cochons destinés à être tués pour produire du jambon de Parme sont élevés.

Tournées dans 6 élevages de la région productrice du célèbre jambon de Parme, (Lombardie, Italie) entre décembre 2017 et février 2018, les images montrent des lieux d'élevage pouvant contenir entre 3000 cochons et 10 000 cochons. Les animaux sont agglutinés dans des stalles si étroites qu'ils peuvent à peine se retourner. Or, comme le rappelle l'association belge de défense des animaux Gaia, ces stalles sont interdites par l'Union européenne depuis 2013, car jugées non conformes au bien-être des animaux.

Appel au boycott

Les cochons que l'on aperçoit dans cette vidéo sont élevés dans des conditions d'hygiène épouvantables, et certains sont gravement malades. "On y voit clairement que la majorité des cochons (de tous les âges) ont subi une ablation de la queue. La coupe routinière de la queue est pourtant une pratique interdite depuis plus de 20 ans dans l'Union européenne", déplore Michel Vandenbosch, président de Gaia.

Les associations en appellent à la sensibilité des consommateurs et les incitent à boycotter le jambon de Parme. "Le jambon de Parme est le résultat d'une grave souffrance animale. Il est grand temps que les consommateurs ouvrent les yeux : le jambon de Parme n'a rien d'un produit prestigieux", signale le président de l'association. Gaia livre également un message aux enseignes de supermarché qui commercialisent le jambon de Parme en leur demandant de retirer ces produits de leurs rayons.

Attention, les images ci-dessous peuvent choquer

Cochons maltraités : une association appelle à boycotter le jambon de Parme

"Campagne de dénigrement"

Contacté par l'agence Belga, le Consortium du Jambon de Parme, organisme officiel chargé de la protection de l'appellation, a répondu en dénonçant "une campagne de dénigrement et de diffamation". "Depuis plusieurs années, une campagne de dénigrement et de diffamation est mise en oeuvre contre le jambon de Parme, menée par plusieurs associations animalistes qui, périodiquement et de façon systématique, diffusent des images choquantes en invitant le consommateur à ne plus acheter notre produit", a déclaré le Consortium au quotidien belge Le Soir. L'organisme, qui affirme respecter les normes européennes a invité les auteurs des images diffusées sur la toile à dénoncer ces conditions d'élevage aux autorités judiciaires.

Les images ont été relayées par les associations de défense des animaux françaises L214, Welfarm, ainsi que par la Fondation Brigitte Bardot. Pour Brigitte Gothière, co-fondatrice de L214, ces images sont malheureusement "assez classiques". "En France, 95% des cochons sont enfermés. À cela se rajoute ici des infractions à la réglementation", a-t-elle rappelé au Huffington Post.