Carrière
Comment partir du bon pied avec un nouveau boss
Publié le 26 octobre 2016 à 16:12
Par Jessica Dufour
Que cela soit parce que votre supérieur se fait remplacer ou que vous avez décidé de changer d'entreprise, changer de patron peut être relativement stressant. En plus d'essayer de vous faire à ce nouvel environnement, une autre mission de taille s'annonce compliquée : partir du bon pied avec votre nouveau manager.
Comment commencer du bon pied avec un nouveau boss Comment commencer du bon pied avec un nouveau boss© GettyImages
La suite après la publicité

A moins que vous n'ayez aucune affinité avec votre boss actuel ou que vous rêviez d'en changer, la venue d'un tout nouveau supérieur peut souvent s'accompagner de stress, de curiosité et surtout de beaucoup d'appréhension. Deux cas de figures se présentent alors à vous. La première : jouer la carte du rejet et lui faire comprendre que de toute façon, "c'était mieux avant". Ici, vous avez de grandes chances que cela se retourne contre vous. Deuxième option : tenter de cohabiter avec ce nouveau manager. Voici la marche à suivre pour démarrer du bon pied avec votre nouveau chef.

Faites des recherches

Sans pour autant tomber dans le voyeurisme et vouloir connaître les moindres détails de la vie privée de votre nouveau manager, faire des recherches sur son parcours et les anciennes entreprises par lesquelles il est passé peut s'avérer utile. Faire toutes ces recherches avant même votre première rencontre vous permettra de cerner le personnage, mais également de mieux comprendre ses ambitions. Mieux encore, essayez de vous trouver des points communs. Une école ? Un hobbie ? Un club de sport que vous supportez ? C'est à vous de trouver !

Si vous ne pourrez pas forcément utiliser toutes ces informations dès le premier jour, cela peut être utile pour briser la glace quand vous vous croiserez dans les couloirs, par exemple.

Restez vous-même

Quand un nouveau membre arrive dans une équipe, on a souvent tendance à vouloir en faire des tonnes. Pire encore, quand celui-ci a un parcours prestigieux et un réseau hallucinant, certains vont tout faire pour s'en rapprocher. Pourtant, comme l'explique l'auteur Watkins Michael, dans son ouvrage 90 jours pour réussir sa prise de poste, il est important ne pas essayer de gagner la faveur du chef immédiatement et encore moins de disparaître des radars. Le mieux selon lui ? Rester soi-même. Alors bien sûr, montrer à ce nouveau patron que vous êtes investi(e) est loin d'être une mauvaise idée, mais chercher sans cesse à se mettre en avant tout en écrasant ses collègues, on évite.

Renseignez-vous sur son mode de communication privilégié
Renseignez-vous sur son mode de communication privilégié © GettyImages

Plutôt téléphone, mail ou encore Skype ? Chacun communique différemment. Et si vous aviez pour habitude de discuter par Skype avec votre ancien chef, peut-être que le nouveau préférera quant à lui le contact direct. Plutôt que de risquer un différent avec celui-ci, demandez-lui directement comment il fonctionne. Une bonne attitude qu'il ne manquera pas de remarquer mais aussi qui lui démontrera votre investissement et votre bienveillance. Cela peut même être l'occasion d'engager la conversation sur autre chose.

Toutefois, prenez bien garde à ne jamais mentionner vos anciennes habitudes, sauf si on vous le demande. Cela pourrait bien énerver votre nouveau boss...

Soyez force de proposition

Etre le "nouveau", même quand on est le patron, peut être assez compliqué. En plus de continuer à faire fonctionner l'entreprise ou le service, celui-ci doit réussir à se faire respecter. Si le but n'est pas tant d'être compatissant à outrance, être force de proposition et apporter votre contribution dans les projets qu'il propose, ne peut qu'être bénéfique. En somme, une bonne manière de lui montrer votre investissement et que vous voulez partir sur de bonnes bases.

Faites également attention au syndrome du"c'était mieux avant". Comme vu précédemment, il est important de ne pas être trop nostalgique. Alors, même si votre nouveau chef souhaite changer l'organisation de A à Z, ne refusez pas tout en bloc. Choisissez plutôt le dialogue. Sachez que, même s'il n'est pas toujours souhaité, le changement peut également être positif et source de progrès.

Et, dans le cas où, c'est vous qui arrivez dans une nouvelle boîte, le cas reste le même. Vous avez un oeil nouveau, faites-en une force et proposez de nouvelles choses sans pour autant les imposer.

Soyez honnête

D'un côté, comme de l'autre, la communication est primordiale - d'autant plus quand les deux partis n'ont jamais eu l'occasion de travailler ensemble. Au bout de quelques semaines, demandez à faire des réunions d'équipe, pour mieux cerner les attentes de chacun. Le plus important est d'être le plus honnête possible. Bien entendu, le but n'est pas tant qu'une armée de salariés fustige le nouveau patron mais plutôt de prévenir les éventuels conflits et d'y remédier le plus vite possible. Au fil du temps, cela peut même devenir un habitude et vous permettre entretenir la bonne entente au sein de l'équipe.

Mots clés
Carrière News essentielles manager L'open space travail
Sur le même thème
Comment vivre après une relation toxique et violente ? Adeline Toniutti témoigne play_circle
Santé
Comment vivre après une relation toxique et violente ? Adeline Toniutti témoigne
5 avril 2024
Comment Dakota Johnson lutte-t-elle contre la dépression et le burn out ? play_circle
Santé
Comment Dakota Johnson lutte-t-elle contre la dépression et le burn out ?
20 février 2024
Les articles similaires
"Les porcs !" : pour Adeline Blondieau, il faut "faire le ménage" à la télé play_circle
Société
"Les porcs !" : pour Adeline Blondieau, il faut "faire le ménage" à la télé
31 janvier 2024
Violences conjugales : pourquoi "l'affaire Kendji" est bien plus qu'un fait divers "people" play_circle
Société
Violences conjugales : pourquoi "l'affaire Kendji" est bien plus qu'un fait divers "people"
26 avril 2024
Dernières actualités
"J'ai fait une fausse couche" : Eve Angeli brise un tabou et se confie sur "le choc" de sa vie
Santé
"J'ai fait une fausse couche" : Eve Angeli brise un tabou et se confie sur "le choc" de sa vie
10 juillet 2024
Et si Sandrine Rousseau était la future présidente de l'Assemblée Nationale ? play_circle
Société
Et si Sandrine Rousseau était la future présidente de l'Assemblée Nationale ?
9 juillet 2024
Dernières news