Coronavirus : faut-il laver ses achats après les courses ?

Faut-il laver ses courses contre le coronavirus ?
Faut-il laver ses courses contre le coronavirus ?
On connaît les précautions à prendre quand on sort se procurer des achats de première nécessité, mais que faire de nos provisitions une fois de retour à la maison pour les débarrasser du coronavirus ?
A lire aussi

Dehors, le port du masque est désormais fortement conseillé. Dans les rayons du supermarché, dans la rue, on respecte les distances de sécurité d'un mètre minimum, recommandées par le gouvernement. Mais une fois de retour à la maison aussi, il est nécessaire de suivre un protocole particulier. Et de se débarrasser scrupuleusement du virus.

Car d'après l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses), le Covid-19 pourrait rester jusqu'à 3 ou 4 heures à l'air libre ou sur des surfaces inertes. Une durée qui évolue d'ailleurs selon le matériau.

Plusieurs précautions sont donc à prendre : se laver les mains en priorité et "laisser reposer ses courses deux ou trois heures après les avoir ramenées à la maison, lorsqu'il ne s'agit pas de produits frais", avise l'organisme à France 3.

Comment bien nettoyer les courses ?

"Les emballages peuvent avoir été contaminés par des mains souillées lors de leur manipulation par une personne infectée", alerte l'agence. Pour l'Anses, il est donc utile d'essuyer les emballages avec un tissu à usage unique, que l'on humidifie. "Pour les aliments qui se conservent au réfrigérateur, dès lors que cela est possible, il faut retirer les suremballages avant de les ranger." Et surtout, se laver soigneusement les mains, avant et après la manipulation des produits.

Pour ce qui est des fruits et des légumes, un nettoyage à l'eau potable est à privilégier. "N'utilisez surtout pas de désinfectant comme l'eau de javel ou de détergent, vous risqueriez une intoxication s'il était mal rincé", avertit l'organisme, qui prévient contre les incidents de désinfection. Le pain semble quant à lui hors de danger : il est cuit à haute température, le virus est donc détruit, et "les boulangers comme les autres professionnels de l'alimentation sont fortement sensibilisés aux règles d'hygiène", affirme l'Anses.

Si l'on ne connaît pas les chiffres de contamination par denrées alimentaires, il est essentiel de redoubler de prudence. Et, on le martèle, multiplier le lavage de main. En rentrant chez soi, on se déshabille également dans l'entrée, en faisant bien attention à enlever ses chaussures avant de se diriger vers le lavabo, puis de s'attaquer aux courses.

Les gestes à adopter quand on se déplace.
Les gestes à adopter quand on se déplace.