Je suis cas contact : je fais quoi ?

Covid : que faire si je suis cas contact ?
Covid : que faire si je suis cas contact ?
Que faire si on est cas contact d'une personne positive au Covid ? Dois-je m'isoler ? Quand dois-je me faire tester ? Peut-on se faire vacciner dans ce cas ? Voici les démarches à effectuer.
A lire aussi

Alors que "variant Omicron" et "troisième dose" sont sur toutes les lèvres en ce début 2022 et que le nombre de contaminations au Covid atteint des niveaux stratosphériques (plus de 305 000 nouveaux cas en 24 heures au 13 janvier), les cas contact se multiplient. Comment réagir lorsque vous apprenez que vous êtes cas contact ? Quelles démarches effectuer ? On fait le point.

Etre contact, c'est quoi ?

Une personne cas contact est une personne qui a côtoyé une personne positive au Covid-19, et ce sans distanciation sociale, séparation physique (via une vitre par exemple) et port du masque. Un masque que les deux personnes concernées doivent porter.

Sans ces critères, vous pouvez être cas contact à risque élevé si vous n'êtes pas vacciné·e ou pas complètement vacciné·e (sans dose de rappel), à risque modéré si vous êtes complètement vacciné·e (vous avez fait votre troisième dose), ou encore cas contact à risque négligeable si vous avez été affecté·e par le Covid moins de deux mois avant.

Que faire si je suis cas contact ?

Si votre schéma vaccinal est complet, vous n'êtes pas contraint à l'isolement. Il vous faut cependant réaliser un test de dépistage PCR ou antigénique dès que vous apprenez que vous êtes cas contact, puis deux autotests deux et quatre jours après. Des tests remis par votre pharmacien, rappelle LCI. Si l'un de ces autotests est positif, un dépistage est nécessaire pour attester de la présence du virus. Si un test PCR est positif, l'assurance-maladie vous contactera par SMS.

Si vous n'êtes pas complètement vacciné·e, vous devez simplement vous isoler pendant sept jours à compter du dernier contact avec la personne (positive au Covid) que vous avez croisée. Ensuite, vous devez réaliser un test PCR ou antigénique. S'il est positif, c'est l'assurance-maladie qui vous contactera.

Par ailleurs, quel que soit votre situation vaccinale, "vous devez informer de votre situation toutes les personnes avec qui vous avez été proches 2 jours après votre dernier contact avec la personne positive au Covid-19. Il faudra leur recommander : de limiter leurs contacts sociaux et familiaux, de réaliser une auto-surveillance de leur température et de l'éventuelle apparition de symptômes, avec un test diagnostic immédiat en cas de symptômes, quel que soit l'âge", précise le site de l'assurance-maladie.

Enfin, les enfants de moins de 12 ans doivent effectuer un test de dépistage PCR. S'il est négatif, l'enfant peut retourner à l'école, tout en pratiquant tout de même des autotests au deuxième et au quatrième jour. En cas de test positif, un dépistage PCR par un professionnel est nécessaire.

Puis-je me vacciner si je suis cas contact ?

Si une personne est cas contact, sa vaccination doit être repoussée, et un test PCR effectué pour confirmer l'infection. Si le test est négatif, la vaccination peut avoir lieu. S'il est positif, il convient d'attendre au moins deux mois après la fin des symptômes pour se faire vacciner, comme le rappelle Midi Libre.