Daniel Balavoine et les femmes - "Corinne, la maman de Joana et Jérémy" et les autres

Daniel Balavoine en 1980
2 photos
Lancer le diaporama
Ce mercredi 30 décembre, France 3 rend hommage au chanteur dans un documentaire intitulé "Je m'présente, je m'appelle Daniel".
A lire aussi

Pour le trentième anniversaire de la mort de Daniel Balavoine le journaliste Daniel Varrod réalise un documentaire poignant dans lequel s'exprime pour la première fois sa fille Joana. Son père disparaissait quelques mois avant sa naissance dans un tragique accident d'hélicoptère le 14 janvier 1986. A 29 ans, la jeune femme a souhaité parler de son père pour "lui dire merci", et reprendre sa chanson "Les oiseaux".

"Il avait une conscience puissante de la femme"

L'occasion pour sa soeur Claire, de neuf ans son aînée, de raconter tendrement son "petit frère". "Quand Daniel parle, chante ou gueule, quand j'entends sa voix, je suis complètement secouée. Elle avait une douce violence. Plus le temps passe et plus je me rends compte combien nous étions proches, en fusion", confie au Parisien la créatrice de l'association humanitaire Daniel Balavoine.

Dans ce documentaire, Claire Balavoine évoque également toutes les femmes de sa vie, sa plus grande source d'inspiration. "Il l'a (la femme) chanté énormément et ardemment, comme dans "Soulève-toi", l'une des plus belles chansons que je connaisse sur la femme et la société. Disons qu'il avait une conscience puissante de la femme, peut-être liée à notre mère. Il y a avait les officielles, Dominique, la seule qu'il ait épousée, Catherine Ferry, Linda, en Belgique, Corinne, la maman de Jérémie et Joana... Et les autres, croisées sur la route."

Dans l'actu
Les dossiers