Société
Des adolescentes victimes de "deepfakes porn" générés par une IA en Espagne : ce que l'on sait
Publié le 21 septembre 2023 à 16:34
Par Justine Fiordelli | Journaliste
Diplômée d’un master presse féminine à l’ESJ Paris, Justine est une responsable éditorial passionnée qui passe la majeure partie de son temps entre Nice, sa ville d’origine, et Paris. Elle aime le soleil, plaisanter, danser, la musique, bavarder, le shopping, la beauté green, les médias et faire grimper les audiences !
Ce phénomène est de plus en plus répandu. En Espagne, et plus précisément dans le village d'Almendralejo, ce sont récemment 22 jeunes filles qui racontent avoir été victimes de "deepfakes porn". Selon les médias espagnols, onze d'entre elles auraient porté plainte après la publication d'images d'elles nues générées par une IA.
Des adolescentes victimes de "deepfakes porn" générés par une IA en Espagne : ce que l'on sait
En Espagne, et plus précisément dans le village d'Almendralejo, ce sont récemment 22 jeunes filles qui racontent avoir été victimes de "deepfakes porn". Selon les médias espagnols, onze d'entre elles auraient porté plainte après la publication d'images d'elles nues générées par une IA. C'est en juillet 2023 que les premiers photomontages dénudés de plusieurs jeunes filles auraient été publiés sur les réseaux sociaux. Selon les médias espagnols, dont un article publié par El País, ces fausses photos de nu auraient été générées par une application d'intelligence artificielle et une enquête serait actuellement ouverte pour atteinte à la vie privée. Mais qui sont les auteurs présumés ? La police évoque des mineurs, et le journal espagnol relate que les photos en question auraient fait le tour de 5 établissements scolaires différents à Almendralejo.
La suite après la publicité

Cette affaire fait polémique dans toute l'Espagne. C'est en juillet 2023 que les premiers photomontages dénudés de plusieurs jeunes filles auraient été publiés sur les réseaux sociaux. Selon les médias espagnols, dont un article publié par El País le 18 septembre dernier, ces fausses photos de nu auraient été générées par une application d'intelligence artificielle – ce que l'on appelle le "deepfake porn" - et une enquête serait actuellement ouverte pour atteinte à la vie privée. Mais qui sont les auteurs présumés ? La police évoque des mineurs, et le journal espagnol relate que les photos en question auraient fait le tour de 5 établissements scolaires différents à Almendralejo.

Les mamans des victimes alliées

Toujours selon El País, choquées par ce qui arrive à leurs filles, les mères des différentes victimes auraient décidé de créer un groupe Whatsapp et de s'unir pour dénoncer les faits et faire arrêter le massacre. Sur Instagram, une d'entre elles, Miriam Al Adib, gynécologue dans le village, a d'ailleurs dénoncé les faits en vidéo dans un post daté du 17 septembre 2023.

"Quand je suis arrivée à la maison, l'une de mes filles m'a dit avec un dégoût énorme 'regarde ce qu'ils ont fait' (..) Ils ont pris une photo d'elle et l'ont montée comme si elle était nue (...) à l'aide d'intelligence artificielle", explique-t-elle, avant d'interpeller les auteurs de ces images : "Vous qui avez commis cette barbarie, vous n'êtes pas conscients des dommages que vous avez causés à toutes les filles à qui vous avez fait cela. Si vous étiez un tout petit peu conscient, je ne pense pas que vous l'auriez fait. Sachez qu'il s'agit d'un crime très grave." Selon France Info, " au moins une des victimes aurait en plus souffert d'une tentative d'extorsion".

Le deepfake porn n'est pas encore bien encadré par la justice, et le fait que ce soit des mineurs impliqués amène à la question suivantes : quelles sont les sanctions possibles ? L'enquête le dira. Affaire à suivre.

Mots clés
Société News essentielles
Sur le même thème
#MeTooGarçons : victime de viols, Aurélien Wiik témoigne, et c'est une parole rare play_circle
Société
#MeTooGarçons : victime de viols, Aurélien Wiik témoigne, et c'est une parole rare
23 février 2024
Victime de violences conjugales, Judith Chemla témoigne (et on l'écoute) play_circle
Société
Victime de violences conjugales, Judith Chemla témoigne (et on l'écoute)
25 janvier 2024
Les articles similaires
Violences conjugales : pourquoi "l'affaire Kendji" est bien plus qu'un fait divers "people" play_circle
Société
Violences conjugales : pourquoi "l'affaire Kendji" est bien plus qu'un fait divers "people"
26 avril 2024
"Beurette" : un terme abject employé, au calme, pour désigner Rachida Dati play_circle
Société
"Beurette" : un terme abject employé, au calme, pour désigner Rachida Dati
8 février 2024
Dernières actualités
"J'ai fait une fausse couche" : Eve Angeli brise un tabou et se confie sur "le choc" de sa vie
Santé
"J'ai fait une fausse couche" : Eve Angeli brise un tabou et se confie sur "le choc" de sa vie
10 juillet 2024
Et si Sandrine Rousseau était la future présidente de l'Assemblée Nationale ? play_circle
Société
Et si Sandrine Rousseau était la future présidente de l'Assemblée Nationale ?
9 juillet 2024
Dernières news