Devenir vegan : quels sont les bienfaits pour la planète ?

Devenir vegan : quels sont les bienfaits pour la planète ?
Devenir vegan : quels sont les bienfaits pour la planète ?
Lorsque l'on devient vegan, cette nouvelle philosophie de vie que l'on adopte n'a pas seulement un impact sur ce que nous mettons dans notre assiette. Démarche avant tout éthique, le veganisme a aussi une forte influence sur notre empreinte écologique.
A lire aussi
Les bienfaits du stretching sur notre vie sexuelle
News essentielles
Les bienfaits du stretching sur notre vie sexuelle

Devenir végétalien et stopper toute consommation de produits d'origine animale n'est pas une décision que l'on prend à la légère. Fruit d'une décision mûrement réfléchie dans laquelle se mêlent considérations écologiques, philosophiques, politiques et éthiques, le végétalisme séduit de plus en plus de personnes, qu'elles prennent cette décision au nom du bien-être animal ou parce qu'elles cherchent à limiter leur impact environnement.

Car consommer de la viande et des produits laitiers, ou encore porter du cuir ne fait pas de bien à notre planète. Énergivores en ressources, l'élevage et l'industrie liés à l'exploitation animale abîment les sols, les forêts, les océans, les rivières et l'atmosphère terrestre.

Ainsi, en 2010, l'ONU écrivait dans un rapport qu' "un changement global de l'alimentation mondiale vers une alimentation strictement végétale est absolument vital pour sauver le monde de la faim, de la carence de carburant et le soustraire aux pires impacts du changement climatique."

Pour s'en convaincre, il suffit d'établir la liste des bienfaits pour la planète qu'engendrerait la fin, au niveau mondial, de consommation de viande. C'est ce qu'on fait plusieurs sites sur le végétalisme, dont Vegplanete.com et Mindbodygreen.com.

D'après eux, si nous arrêtions de consommer des produits d'origine animale, nous :

- réduirions la destruction des forêts tropicales de 70%
- nous sauverions 923 millions de personnes de la famine
- nous sauverions près de 380 milliards de litres d'eau potable par an et mettrions fin aux pénuries d'eau dans le monde
- nous économiserions 1,5 milliard de livres de cultures qui, au lieu de nourrir le bétail, pourrait nourrir l'État du Nouveau Mexique, aux États-Unis, et ce pendant un an
- nous économiserions plus de 260 millions de litres d'essence, assez pour alimenter toutes les voitures du Canada et du Mexique
- nous gagnerions plus de 12 000 km² de terres
- nous économiserions 33 tonnes d'antibiotiques
- nous empêcherions 1,2 million de tonnes de CO² de se déverser chaque année dans l'atmosphère, soit l'équivalent de la pollution en CO² de la France
- nous empêcherions 3 millions de tonnes d'érosion des sols
- nous supprimerions 4,5 millions de tonnes d'excréments d'animaux, ce qui éliminerait près de 7 tonnes d'émissions d'ammoniac dans l'atmosphère, l'un des polluants majeurs de l'air.

Vous voulez vérifier l'impact de votre propre consommation sur les ressources de notre planète ? Alors vous pouvez aussi tester le Vegan Calculator. On ne dit pas qu'à la lecture de cet article, vous ferez définitivement une croix sur la viande, le poisson, le miel et les sacs en cuir. Mais si cela peut vous aider à réduire votre consommation et à faire davantage de bien à l'environnement, ce sera déjà beaucoup.