7 animaux extraordinaires qui sont menacés d'extinction imminente

7 animaux extraordinaires menacés d'extinction imminente
7 animaux extraordinaires menacés d'extinction imminente
Il n'y a pas que les lions et les éléphants qui sont menacés d'extinction. Zoom sur 7 espèces moins célèbres, mais tout aussi incroyables, qui sont gravement en danger.
A lire aussi
Une blogueuse beauté donne son avis sur un produit : la marque la menace
News essentielles
Une blogueuse beauté donne son avis sur un produit : la...

Pour être réaliste, il faut être cynique : si les ours polaires, les pandas et les petits pingouins sont les ambassadeurs des mouvements pour la protection des animaux, ce n'est pas parce qu'ils sont plus en danger que les autres, mais simplement parce qu'ils sont plus "photogéniques" qu'eux.

Comme le souligne MNN, les photos d'animaux adorables ou impressionnants aident davantage à faire entendre les messages contre la pollution, le dérèglement climatique, la déforestation, le braconnage que des photos de globuleux poissons des abysses. Ce qui est "cute" fait vendre, et vous êtes plus susceptible de lâcher une larme ou quelques billets face à la bouille craquante d'un bébé singe que pour un solenodon (une sorte de gros rat au nez allongé à la manière d'une trompe, particulièrement agressif et dont la salive est venimeuse, qui ne vit plus qu'à Cuba et est décimé par les chiens).

Le culte de la beauté n'épargne donc pas le royaume animal ; mais lorsqu'on en est conscient, cela peut jouer en notre faveur. C'est pour cela qu'on a été piocher sur la liste rouge de l'UICN (l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature) qui répertorie les espèces menacés d'extinction imminente, 7 animaux moins connus mais très beaux –et très en danger.

1- Le loup rouge

Le loup rouge : 270 individus restants au monde
Le loup rouge : 270 individus restants au monde

En danger critique d'extinction, deux sous-espèces de loups rouges ont déjà disparu. Ces beaux canidés aux reflets cannelle, entre le loup et le coyote, vivaient au niveau des Etats-Unis. Décimés par la transformation de leur territoire et l'absence de moyens d'alimentation suffisants, le loup rouge avait même été déclaré éteint en 1980, mais un programme de reproduction en captivité a permis de réinsérer la population survivante en Caroline du Nord (USA). Il n'en reste que 270 individus à l'état sauvage.

Comment l'aider ?

Vous pouvez vous renseigner à leur sujet et les aider en faisant des dons sur le site Defenders of Wildlife. Le site vous propose également de réaliser une "adoption" symbolique pour parrainer un loup, dont vous recevez des photos et des nouvelles en échange de votre soutien financier mensuel.

2- Le cerf-cochon de Bawean

Le cerf-cochon indonésien : une espèce très menacée par la chasse et la déforestation
2 photos
Lancer le diaporama

Cette espèce de cerf vient des îles Bawean, en Indonésie. Chassé abusivement par l'homme et décimé par la destruction de son habitat naturel, il a atterri en 2008 sur la liste rouge de l'UICN. En 2015, on en recensait moins de 250...

Comment l'aider ?

L'association Tasikoki s'est spécialisée dans la sauvegarde de la faune et de la flore indonésienne, et intervient pour protéger et soigner les derniers cerfs-cochons sauvages de Bawean. Vous pouvez faire des dons à leur Wildlife Rescue Center, ou aller y faire du volontariat si vous voulez voyager différemment : ils cherchent des bénévoles !

3- La tortue imbriquée

Les tortues à écailles : une espèce très en danger à cause du braconnage
Les tortues à écailles : une espèce très en danger à cause du braconnage

Aussi appelées tortues à écailles, ces tortues marines sont présentes dans tous les océans. Si leur viande est toxique, cela n'a pas suffit à épargner ces tortues imbriquées, dont les écailles, d'une qualité supérieure, sont des produits extrêmement demandés qui s'arrachent à prix d'or sur tous les marchés clandestins. Elles sont aussi chassées pour leur huile et leurs oeufs : depuis les années 1990, les prélèvements indonésiens d'oeufs ont fait fondre la population de 90%.

Comment l'aider ?

Lorsque vous partez dans un pays étranger, n'achetez jamais de produits faits avec des écailles de tortue : cela encouragerait la contrebande et le massacre de ces animaux. Vous pouvez aussi soutenir l'association Turtle Conservancy, qui met en place des programmes partout à travers le monde pour protéger les tortues les plus menacées.

4- Le fugu

Le fugu paye le prix de la folie culinaire des Japonais
Le fugu paye le prix de la folie culinaire des Japonais

Si ce drôle de poisson, aussi appelé poisson-globe, figure sur la liste rouge de l'UICN, c'est (paradoxalement) à cause de sa dangerosité. Ce poisson est connu pour provoquer de très graves intoxications à la tétrodotoxine, un poison pour lequel il n'existe pas d'antidote, et qui entraîne dans les quatre à six heures qui suivent. Pourtant, les Japonais raffolent de sa chair, et c'est considéré comme un plat très raffiné, qui ne peut être cuisiné que par des chefs agréés.

Selon les experts de l'UICN, le prélèvement doit être contrôlé de toute urgence pour empêcher l'extinction de l'espèce.

Comment l'aider ?

Prenez contact avec l'association Positive Change 4 Marine Life, qui met en place des programmes de protection des fonds marins et accorde une importance toute particulière à ce poisson mal-aimé.

5- Le muriqui du Nord

Le muriqui du Nord, un grand singe menacé par la déforestation en Amérique du Sud
Le muriqui du Nord, un grand singe menacé par la déforestation en Amérique du Sud

Le muriqui du Nord est une espèce endémique au Brésil : c'est le plus grand singe d'Amérique du Sud. Mais malheureusement, on ne compte plus de 230 spécimens, quand des études génétiques ont prouvé qu'il fallait un minimum de 500 individus pour qu'une espèce puisse prospérer normalement. Ils ont énormément souffert de la déforestation et de la fragmentation de leur habitat naturel, ce qui perturbe leur reproduction et leur régime alimentaire.

Comment l'aider ?

Plusieurs projets de recherche et de conservation pour tenter de sauver l'espèce ont été mis en place par le gouvernement brésilien. Vous pouvez par exemple soutenir et visiter les réserves privées du patrimoine naturel de Feliciano Miguel Abdala et de Mata do Sossego, où l'on trouve des muriquis du Nord.

6- Le gavial du Gange

Le gavial du Gange : un extraordinaire crocodile risque de s'éteindre
Le gavial du Gange : un extraordinaire crocodile risque de s'éteindre

La population du gavial du Gange a diminué de 96% depuis 1940, d'après le site Espèces Menacées . Contrairement à ce que son nom laisse entendre, on ne le trouve plus dans le Gange, mais au Népal et en Inde du Nord. L'invasion humaine de son territoire le fragilise beaucoup : il peine à s'alimenter et est victime de la pollution de l'eau du fleuve. Comme il se nourrit de poissons, les locaux lui sont très hostiles et le chassent beaucoup pour l'empêcher de nuire à la pêche. De plus, bien que ce soit une espèce protégée de toute commercialisation, il est très prisé sur le marché noire pour sa peau (maroquinerie) ainsi que ses oeufs et son pénis (transformés en produits aphrodisiaques). Il n'en reste même pas 200 individus aujourd'hui.

Comment l'aider ?

Comme pour les tortues, boycottez les sacs en peau de crocodile. Et soutenez la Fondation Ensemble, qui vient de lancer le tout premier programme français de protection du gavial : vous en apprendrez plus sur ce fascinant crocodile.

7- Le pangolin

AIdez les petits pangolins à échapper aux braconniers
AIdez les petits pangolins à échapper aux braconniers

Ces étranges -mais adorables- petits animaux sont les seuls mammifères à posséder une armure d'écailles . On les retrouve dans les régions équatoriales et tropicales d'Afrique centrale et d'Asie du Sud-est. Ce petit animal est aujourd'hui sur la liste rouge de l'UICN à cause de la chasse et du braconnage massif dont il a été victime : en effet, ses écailles et sa chair se vendent plusieurs centaines d'euros sur les marchés noirs africains et asiatiques.

Comment l'aider ?

Soutenez WWF, la célèbre ONG qui milite pour la sauvegarde des animaux, et parrainez un petit pangolin pour le protéger des braconniers. Une belle initiative !