Cecil le lion : qui est son assassin Walter Palmer, l'homme le plus détesté d'internet ?

Le chasseur qui a abattu le lion Cecil au Zimbabwe est en passe de devenir l'homme le plus détesté de la planète. Ce dentiste américain n'en est pas à son coup d'essai et a déjà tué plusieurs animaux protégés.
A lire aussi
Naked cakes : les gâteaux de mariage les plus détestés des internautes
News essentielles
Naked cakes : les gâteaux de mariage les plus détestés...

Alors que la mort du lion Cecil, mascotte du parc Hwange au Zimbabwe célèbre pour sa crinière noire, a provoqué un électrochoc lundi 27 juillet, l'identité de l'homme qui l'a abattu a été révélée hier. Il s'agit de Walter Palmer, un dentiste américain féru de chasse et qui s'est à de nombreuses reprises vanté, photos à l'appui, d'avoir abattu des animaux rares. Il fait désormais l'objet d'une véritable traque sur les réseaux sociaux.

A peine son nom révélé, sa page Facebook se trouvait inondée de commentaires agressifs d'internautes choqués par la cruauté du chasseur, tout comme la page de son cabinet dentaire. Par ailleurs une pétition réclamant "la justice pour Cecil" recueillait des milliers de signatures. Sur Twitter, de nombreux internautes ont également publié des vieilles photos montrant Walter Palmer avec ses trophées de chasse.

Selon l'ONG Zimbabwe Conservation Task Force (ZCTF), Walter Palmer a blessé sa proie avec un arc et des flèches, armes plus discrètes que le fusil pour ce type d'activités illégales après l'avoir attiré hors du parc, où il est interdit de chasser. Il l'a ensuite poursuivi pendant 40 heures avant de l'achever d'une balle de fusil. Le chasseur et ses complices ont ensuite emmené la dépouille de l'animal dans une ferme où Cecil a été décapité et dépecé.

Alors que la police du Zimbabwe a déclaré hier être à la recherche du chasseur américain, ce dernier est pour le moment introuvable.

Ce n'est pas la première fois qu'un chasseur est lynché sur Internet pour s'être vanté d'avoir abattu des animaux rares. Plusieurs jeunes américaines ont déjà subi pareil traitement après avoir posté des photos sur lesquelles elles posaient avec leur trophée de chasse, mais cette fois, la renommée de Cecil pourrait coûter cher à Walter Palmer.

Le braconnage en Afrique fait de plus en plus parler de lui ces derniers temps. Ainsi on apprenait le massacre en 4 ans de 66% des éléphants de Tanzanie il y a peu.