Elle pose à côté d'une girafe morte : la photo qui scandalise la Toile

Rebecca Francis est une chasseuse émérite mais controversée.
Rebecca Francis est une chasseuse émérite mais controversée.
La photo d'une Américaine posant allongée aux côtés du cadavre d'une girafe a mis la Toile en émoi. La chasseuse a réagi à ces critiques virulentes en se disant heureuse de "participer à quelque chose de bien".
A lire aussi

Tout a commencé par un tweet de l'humoriste anglais Ricky Gervais. Ce dernier, fervent défenseur des animaux, a posté la photo dérangeante d'une Américaine posant à côté de son trophée de chasse, une girafe morte. Le comique, outré, commente le cliché : "Qu'a-t-il bien pu t'arriver dans la vie pour que tu aies envie de tuer un bel animal et de poser à côté de son corps le sourire aux lèvres ?".

>> Un girafon exécuté au zoo de Copenhague fait scandale <<

Rebecca Francis, la femme sur la photo, est célèbre pour avoir gagné un tournoi de chasse télévisé en 2010. Cette mère de trois enfants se targue d'avoir tué, outre des girafes, des zèbres, des lynx, des ours gris et noirs, des élans d'Alaska, des moutons, des béliers, des cerfs, des chèvres et des élans.

Après la diffusion de cette photo macabre, des twittos s'en sont pris violemment à la chasseuse, lui souhaitant de subir le même sort que la girafe qu'elle a abattue. Devant ce déferlement de menaces de mort et d'insultes, Rebecca Francis a posté un message sur le site HuntingLife.com pour expliquer que la girafe en question était condamnée à mourir et qu'elle n'avait fait que préserver la nature en l'abattant.

"J'ai choisi d'honorer sa vie ne permettant à d'autres d'utiliser son corps et je ne le regrette pas une seconde. Après sa mort des gens ont pu récupérer la viande, ils ont utilisé sa queue pour faire des bijoux et ses os pour fabriquer d'autres choses. Pas une partie de son corps n'a été gâchée. Je suis heureuse de participer à quelque chose de bien."

L'an dernier, une autre chasseuse avait fait scandale en raison des innombrables photos la montrant avec les cadavres des animaux sauvages qu'elle avait chassés en Afrique.

>> Les animaux ne sont plus des meubles mais des êtres doués de sensibilité <<