10 jobs qui vous feront faire le tour du monde

10 jobs qui font voyager
10 jobs qui font voyager
Lassée de passer votre vie professionnelle vissée à votre chaise de bureau ? Envie d'être payée tout en assouvissant votre envie de découvrir de nouvelles cultures ? On a listé pour vous 10 jobs qui vous feront voyager aux quatre coins du globe.
A lire aussi

Lassée de passer votre vie professionnelle vissée sur votre bureau ? Envie d'être payée tout en assouvissant votre envie de découvrir de nouvelles cultures ? On a listé pour vous 10 jobs qui vous feront voyager aux quatre coins du globe.

Si vous avez l'âme d'une aventurière et que vous rêvez de vivre de votre passion pour les voyages, il existe des carrières qui pourraient bien vous convenir. D'archéologue à guide touristique, voici 10 jobs qui font voyager.

1- Guide accompagnateur

Guide accompagnateur
Guide accompagnateur

C'est la carrière toute trouvée pour celles et ceux ayant un excellent sens relationnel et aimant faire découvrir à d'autres les trésors cachés et les merveilles d'une ville ou d'un pays. Encadrant un groupe de touristes pour le compte d'une agence de voyage, l'accompagnateur doit s'assurer du bon déroulement de leur séjour.


Quelles études ? Il n'existe pas de formation spécifique pour devenir guide accompagnateur, mais cela nécessite d'avoir une excellente culture générale, de solides connaissances en histoire et en géographie et, de préférence, de parler une ou plusieurs langues étrangères.

Quel salaire ? À temps plein, un guide accompagnateur gagne en moyenne 1 500 euros nets par mois. Mais il est généralement rémunéré à la vacation ou à la journée, pour un forfait/jour compris entre 42 et 67 euros, en fonction de sa convention collective.

2- Photographe

Photographe
Photographe

Doté d'un esprit créatif et d'un regard aiguisé, le photographe professionnel est toujours à l'affût du bon cliché à prendre. Rien à voir, donc, à nous autres amateurs qui bombardons nos enfants pendant les vacances d'été avec notre appareil compact ! Si tous les photographes professionnels n'ont pas la chance de voyager, certains, lorsqu'ils travaillent pour des titres de presse ou dans la mode, peuvent avoir régulièrement l'opportunité de découvrir de nouveaux paysages.

Quelles études ? BTS photographie, Bac professionnel, écoles nationales, cycles secondaires... Il existe de nombreuses formations, et pour tous les niveaux, ouvertes à celles et ceux souhaitant devenir photographes professionnels.

Quel salaire ? C'est l'amour du métier, plus que le salaire, qui motive les photographes professionnels. En début de carrière, ces derniers touchent en moyenne 1 400 euros bruts.

3- Reporter

Reporter
Reporter

Comme Tintin, le reporter fait le tour du globe pour couvrir tous les événements importants. Envoyé par sa rédaction au gré de l'information, il doit relater l'événement pour lequel il est en déplacement, que ce soit par écrit ou pour un reportage télé ou radio. Il doit être débrouillard pour trouver les bons contacts qui lui donneront les bonnes infos. Une sacrée dose de courage et d'endurance est aussi recommandée, surtout lorsque le timing est serré pour boucler un sujet.


Quelles études ? Quatre écoles privées (CFJ, ESJ, IPJ et EJT) préparent au métier de reporter en délivrant une formation reconnue par l'État, tout comme certaines formations à l'université et des IUT.

Quel salaire ? Tout dépend de son statut. S'il est pigiste, le reporter est payé à la pige, dont le montant est variable en fonction du titre pour lequel il écrit. En rédaction, le salaire varie entre 1 300 euros nets pour une radio locale et 2 177 euros nets pour un titre de presse nationale.

4- Chef

Chef
Chef

Parce qu'il travaille dans les plus beaux palaces du monde où il exporte la gastronomie française, le chef cuisinier est forcément à classer parmi les grands voyageurs. Son boulot ? Donner une identité à la cuisine d'un restaurant en supervisant les plats réalisés par sa brigade. Pour devenir chef, il faut non seulement avoir un don aux fourneaux, mais aussi savoir diriger une équipe d'une main de maître tout en sachant faire preuve de pédagogie pour transmettre son savoir-faire.

Quelles études ? S'il existe évidemment des autodidactes, la plupart des cuisiniers ont suivi une formation, qui peut aller du CAP cuisine au BTS.

Quel salaire ? Là encore, tout dépend du type de restaurant dans lequel le chef exerce. Dans un gastronomique, il peut espérer gagner 3 500 euros bruts. Dans les palaces étoilés, son salaire peut grimper jusqu'à 8 000 euros.

5- Mixologiste

Mixologiste
Mixologiste

Le mixologiste est plus qu'un simple barman. Virtuose des cocktails, il est capable de créer des boissons sur-mesure pour ses clients en les surprenant à la première gorgée. Il n'officie évidemment pas dans les rades de quartier, mais aux bars des luxueux hôtels et dans les bars les plus branchés de la planète.


Quelles études ? Ne s'improvise pas mixologiste qui veut ! Généralement titulaire d'une formation de cuisinier, il peut compléter sa formation en faisant une mention complémentaire à la fin de ses études.

Quel salaire ? Impossible de donner une fourchette de rémunération exacte. Le salaire peut aller du simple au quadruple en fonction de l'établissement dans lequel le mixologiste exerce et de sa renommée.

6- Archéologue

Archéologue
Archéologue

L'archéologue est le spécialiste des vestiges du passé. Passionné d'histoire et d'histoire de l'art, il travaille pour les musées, le CNRS, l'université, les collectivités territoriales, etc. et a une mission : diriger les fouilles qui mettront à jour des trésors enfouis sous terre. Ses recherches, en plus d'être exposées dans des musées, permettent de reconstituer le mode de vie de civilisations passées.


Quelles études ? Il ne faut pas avoir peur d'étudier longtemps pour devenir archéologue. Il est généralement titulaire d'un doctorat (bac +8) délivré par une université ou l'école du Louvre.

Quel salaire ? Un archéologue débutant gagne en moyenne 1 500 euros bruts.

7- Hôtesse de l'air

Hôtesse de l'air
Hôtesse de l'air

Accueillir les passagers à bord de l'avion, veiller à leur confort et à leur sécurité en contrôlant le bon fonctionnement des appareils et des équipements de la cabine : telles sont les missions d'une hôtesse de l'air ou d'un steward. Dévoué au bien-être des passagers, il doit faire prendre de maîtrise de soi et de sens psychologique, mais aussi avoir une excellente élocution, avoir le sens de la courtoisie et du service et, si possible, parler une ou plusieurs langues étrangères.

Quelles études ? Chaque compagnie aérienne a ses critères de fonctionnement propre mais le personnel de bord doit la plupart du temps avoir au moins un niveau bac+2 et justifier d'un très bon niveau d'anglais.

Quel salaire ? Tout dépend des compagnies. A titre d'exemple, chez Air France, les hôtesses et stewards gagnent environ 1 800 euros après un an d'exercice. En fin de carrière, les salaires peuvent atteindre 3 500 euros mensuels plus primes.

8- Interprète

Interprète
Interprète

L'interprète ne se contente pas de maîtriser deux langues à la perfection, il a pour mission de retranscrire le plus fidèlement possible ce qui se dit lors d'un discours, d'un débat, d'une conférence ou de négociations. Il doit donc se montrer extrêmement précis et rigoureux, notamment lorsqu'il traduit des discours de politique étrangère.


Quelles études ? Deux écoles, très réputées et sélectives, délivrent des diplômes de traducteurs de niveau bac +5 : l'école supérieure d'interprètes et de traducteurs (Esit) et l'institut de management et de communication interculturels (Isit).

Quel salaire ? Un interprète de conférence indépendant est rémunéré à la journée, en moyenne de 500 à 1 000 euros par jour.

9- Jeune fille au pair

Jeune fille au pair
Jeune fille au pair

C'est le plan idéal pour voyager quand on est encore étudiante. De l'Angleterre au Canada, en passant par les États-Unis, l'Espagne ou encore les Pays-Bas, la jeune fille au pair est accueillie dans une famille pour s'occuper des enfants et aider au ménage. En contrepartie, elle est logée, nourrie et reçoit un peu d'argent de poche pour découvrir sa région d'accueil et voyager.


Quelles études ? Aucun niveau spécifique n'est requis pour devenir jeune fille au pair.

Quel salaire ? On ne peut pas parler de salaire à proprement parler (il n'y a pas de contrat de travail établi, par exemple) mais de rétribution, de l'ordre de 70 à 100 euros par semaine.

10- Humanitaire

Humanitaire
Humanitaire

Partir à l'autre bout du monde pour aider ceux qui sont dans le besoin est le rêve de chaque travailleur humanitaire. Mais participer à une mission pour construire une école, installer des puits d'eau potable ou apporter de l'aide juridique aux migrants ne s'improvise pas. Généralement, les ONG recherchent des profils très spécifiques, qui pourront leur apporter de sérieuses compétences.


Quelles études ? Il existe autant de formations que de profils d'humanitaires. Quand on travaille dans une ONG ou une association, on ne se contente pas d'apporter des couvertures ou de distribuer des repas chauds. Il faut avoir des compétences en matière de santé, d'économie, d'agronomie, de communication, de gestion de projet, de droit... Chaque profil humanitaire est unique et tous n'apportent pas la même aide au sein de l'ONG.

Quel salaire ? Là encore, il est impossible de donner une échelle précise. Une chose est toutefois certaine : les personnes embrassant une carrière dans l'humanitaire ne le font pas pour le salaire. Mais ils sont quand même riches des rencontres qu'ils font dans leur carrière et de leur apprentissage de nouvelles cultures.