Exclue de sa photo de classe à cause de ses tresses, cette fillette a droit à un shooting perso

La petite Marian photographiée par Jermaine Horton
La petite Marian photographiée par Jermaine Horton
Le mois dernier, dans le Michigan, une petite fille de 8 ans s'est vue exclue de sa photo de classe en raison de ses tresses rouges. Révolté par son histoire, un photographe professionnel a décidé de lui offrir une séance rien que pour elle.
A lire aussi

En octobre dernier dans l'État du Michigan, une fillette a voulu se faire photographier avec de jolies tresses rouges coiffées en chignon. Une chevelure de feu que l'établissement de la petite Marian, 8 ans, n'a pas apprécié, au point de l'exclure de sa propre photo de classe. Une décision que l'établissement a justifié en citant le règlement intérieur, qui n'autorise que les couleurs de cheveux dites "naturelles" pour ses élèves.

Ce jour-là, c'est la douche froide pour la petite fille qui s'était apprêtée pour l'occasion. Celle-ci se sent honteuse, exclue et pleure encore en rentrant chez elle. "Je me suis sentie très triste, tout le monde se faisait photographier sauf moi", a confié par la suite la fillette aux journalistes de USA Today.

Ravie d'avoir pu "être vraiment moi-même"

Un épisode douloureux pour une fillette de 8 ans, qui se termine finalement mieux qu'il n'a commencé. Suite à la médiatisation de l'histoire de Marian, Jermaine Horton, un photographe professionnel vivant dans l'Illinois, a décidé de contacter la famille de la fillette. Révolté par l'affaire, le photographe - lui-même père d'un enfant de 7 ans - s'est rendu dans le Michigan pour offrir une séance photo à la petite Marian.

"Quand vous sentez qu'une petite fille a été mise à part, que sa confiance en elle en a pris un sacré coup au point de rentrer à la maison en pleurs, en tant que père, ça vous touche. J'étais très heureux de pouvoir offrir mon aide" confie le photographe dans les colonnes de USA Today.

Et c'est une séance-photos 100% authentique que le photographe a offert à Marian. Parée de sa chevelure flamboyante et de tenues colorées, la fillette a ainsi eu droit à un shooting qui lui ressemblait. Le résultat ? De sublimes clichés dont la petite Marian peut être fière. Celle-ci a d'ailleurs confié à USA Today qu'elle était particulièrement "heureuse" du résultat et ravie "d'être vraiment moi-même" sur ces photos.

Les parents de la fillette, particulièrement remontés par cette affaire, sont aujourd'hui soulagés. "Cela nous a prouvé que parfois les choses ne sont finalement pas aussi mauvaises qu'on peut le penser", a confié le père de Marian. Jermaine Horton, quant à lui, a décidé de lancer un tout nouveau programme intitulé "L'art de la confiance en soi", afin d'aider d'autres enfants comme Marian à croire en eux.