5 conseils d'hommes pour une fellation hors pair

5 conseils d'hommes pour une fellation hors paire
5 conseils d'hommes pour une fellation hors paire
Si on n'est certainement pas les dernières à hausser le ton contre l'éventuelle incompétence d'un partenaire, il s'agirait cependant de se remettre en question de temps en temps. Car les hommes aussi, ont des conseils à nous donner - notamment en matière de fellation.
A lire aussi
8 conseils pour bien se vendre après une période de creux professionnel
News essentielles
8 conseils pour bien se vendre après une période de creux...

On a demandé à 5 hommes de nous donner leurs conseils pour une fellation réussie, ou comment choper les infos à la source.

1- "Masturber en alternant la vitesse"

La base d'une fellation bien réussie : l'accompagner d'une branlette savamment exécutée. Au-delà d'accroître le plaisir de notre partenaire, l'astuce nous permet également de contrôler la pénétration orale pour ne pas se retrouver, à cause de quelques secondes d'une inadvertance malencontreuse, avec un pénis qui nous caresse les cordes vocales. Le conseil de Maxime, l'expert d'un jour : "serrer peu le sexe et surtout, alterner la vitesse".

2- "L'inégalable doigt dans le cul"

Thomas est formel : insérer son index ou "titiller l'anus", c'est toujours une réussite. Surtout pour les peines à jouir". La raison derrière le plaisir que cette zone procure ? L'intensité de l'orgasme prostatique, lié à la prostate, donc, située à l'avant du rectum.

"Les hommes témoignent d'un orgasme plus profond, presque une extase, proche sans doute de l'orgasme féminin. Il déferle en vagues, ou bien embrase le corps, avec volupté" indique Nathalie Giraud-Desforges, sexothérapeute, à Doctissimo. Si tous n'en sont pas de grands adeptes, ça peut quand même valoir le coup d'aborder le sujet, surtout avec des arguments qui peuvent clairement contrebalancer l'appréhension.

3- "Cracher sur le manche"

"Ça marche et c'est excitant dans le feu de l'action", confie Ali. Pas besoin d'y mettre une ardeur terrifiante non plus, on peut simplement faire glisser de la salive sur le bout du gland, puis l'étaler avec la langue. Autre plus non négligeable : "C'est un lubrifiant recyclable, naturel et artisanal donc c'est hyper écolo". Parfait si on sort avec un adepte du zéro déchet.

4- "Procéder à une succion rapide du gland"

"Cette action provoque une sensation assez incroyable, très proche de celle de l'éjaculation, mais qui a le net avantage de durer plus longtemps", affirme Léo. Pour ce faire, placez vos lèvres autour de la partie supérieure du sexe de votre partenaire, puis faites le vide d'air en y apposant votre langue, et aspirez. Une technique qu'on pourrait potentiellement baptisée "de la ventouse", et qui a de grandes chances de faire mouche.

5- "Continuer l'acte pendant cinq secondes après l'éjaculation"

...Que ce soit la fellation en elle-même ou la masturbation qui l'accompagne. Car "s'arrêter net dès qu'on jouit peut parfois couper en route", explique Emile. On reste donc concentrée jusqu'à quelques secondes après que notre partenaire ait éjaculé, même si ça veut dire s'en foutre partout. Et puis ça nous apprendra à préparer les mouchoirs avant de se mettre à quatre pattes.