Ibiza, mariage... Jean-Michel Blanquer dans la tourmente

Jean-Michel Blanquer le 15 octobre 2021
Jean-Michel Blanquer le 15 octobre 2021
Vacances à Ibiza, mariage... Le ministre de l'Education nationale est plus fragilisé que jamais par les révélations en cette rentrée chaotique marquée par la 5e vague du Covid.
À lire aussi

Décidément, les (mauvaises) nouvelles s'enchaînent pour Jean-Michel Blanquer. Ainsi, le ministre de l'Education nationale se retrouve dans l'oeil du cyclone après une rentrée particulièrement mouvementée. Très critiqué après avoir annoncé le très attendu protocole sanitaire à quelques heures de la rentrée le 2 janvier dernier dans les colonnes du Parisien, il avait fait face à la colère du personnel enseignant lorsque ces consignes, qualifiées d'"usine à gaz", avaient été changées trois fois en l'espace d'une semaine, obligeant le Premier ministre Jean Castex à monter lui-même au créneau lors d'une intervention télévisée sur France 2 le 10 janvier dernier.

Et ce lundi 17 janvier, Jean-Michel Blanquer se voit confronté à une nouvelle anicroche : le site d'investigation Mediapart a révélé que le fameux protocole de rentrée si tardif avait été dévoilé par le ministre... depuis Ibiza. Une information qui n'avait pas été précisée par le journal Le Parisien, qui avait réalisé l'entretien le 1er janvier par téléphone (et avait illustré son article par une photo antidatée du ministre à son bureau). Jean-Michel Blanquer se serait ainsi envolé le 28 décembre pour son lieu de villégiature dans les Baléares et n'en serait revenu que la veille de la rentrée, le 2 janvier. Un séjour en pleine 5e vague de Covid que lui aurait pourtant déconseillé de nombreuses personnes de son entourage, selon Le Monde.

"C'est vraiment le symbole qui est terrible"

"Ce n'est pas parce qu'il n'était pas là qu'il n'était pas au travail, qu'il n'était pas connecté et loin de ce qu'il se passait", a tenté de justifier un membre du cabinet de Jean-Michel Blanquer à Mediapart. Mais la révélation passe mal.

"C'est vraiment le symbole qui est terrible. Imaginez que les directeurs et directrices d'école et les enseignants étaient dans l'angoisse et la difficulté le dimanche pour appliquer un protocole le lendemain, qu'ils ont appris par la presse. Il y a vraiment un décalage ici entre ce que représente Ibiza et ce que vivaient les collègues au quotidien en cette veille de rentrée", cingle Guislaine David, co-secrétaire générale et porte-parole du SNUipp-FSU auprès de France Info.

Lors des questions au gouvernement ce mardi 18 janvier à l'Assemblée nationale, Jean-Michel Blanquer a reconnu "la symbolique" dans son lieu de vacances, estimant qu'il aurait "sans doute dû en choisir un autre".

On a appris également ce 18 janvier dans les colonnes du Parisien que Jean-Michel Blanquer se serait marié en toute discrétion le week-end dernier avec sa compagne, la journaliste Anna Cabana, quelques jours seulement après la grève massive du 13 janvier des personnels enseignants. "Peu de personnes, même parmi leurs proches, ont été mises dans la confidence de cette union officielle."

Une rentrée qui semble décidément bien éloignée du terrain, alors même que le ministre justifiait l'annonce tardive du protocole sanitaire "pour être au plus près de la réalité" le 3 janvier sur LCI. Une nouvelle grève des profs est prévue ce jeudi 20 janvier.

Les dossiers