Jean-Michel Jarre : ses relations tumultueuses avec les femmes de sa vie

En ce mois de mai 2016, le chanteur et producteur livre la seconde partie de son projet musical initié en fin d'année dernière avec la sortie de "Electronica" (chez Columbia). Pour l'occasion, retour sur ses relations tumultueuses avec les femmes de sa vie.
A lire aussi
Les femmes travaillent 4 ans de plus que les hommes durant toute leur vie
News essentielles
Les femmes travaillent 4 ans de plus que les hommes...

En 1975, Jean-Michel Jarre épouse Flore Guillard, mère de sa fille Emilie. Un mariage qui n'aura duré que deux petites années alors que le chanteur fait la connaissance de l'actrice Charlotte Rampling en 1976. Elle est aussi mariée à cette époque à Bryan Southcombe. Les deux amoureux divorcent chacun de leur côté et finissent par s'unir en 1978. Ensemble, il donne naissance à un fils, David. Leur couple tiendra près de 20 ans. Ils se séparent en 1996.

En 2002, Jean-Michel Jarre rencontre Isabelle Adjani, mais l'idylle se termine rapidement alors que l'actrice balance dans les médias que son compagnon la trompe. "Il n'a pu résis­ter à la tenta­tion qui sabote le bonheur de deux personnes, avait-elle confié. Il m'avait dit qu'il lui était impos­sible de prendre un seul jour de vacances avec moi, cet été, alors qu'il avait plani­fié un séjour en Sardaigne avec sa future nouvelle compagne."

La nouvelle compagne en question n'est autre que l'héroïne du film de Luc Besson, Nikita, l'actrice Anne Parillaud. Il l'épouse en 2005, mais divorce en 2010. Le fils de Maurice Jarre se livre alors dans la presse sur son nouvel échec amoureux, ce que son ex-compagne ne digère pas vraiment. "Je n'ai pas apprécié la manière dont tout cela a été étalé dans les médias, par le choix de mon mari, précisait Anne Parillaud à Gala en 2012. J'ai trouvé cela déplacéparce que je suis quelqu'un de pudique, d'attaché à la vie privée".

Les dossiers