Jupe-culotte : 6 conseils affûtés pour porter la tendance incontournable du printemps

Le vêtement le plus ringard de la décennie figure désormais dans la shopping list de toutes les it-girls bien informées. Voici six astuces pour vous approprier cette étrangeté hybride mi-jupe mi-pantalon.
A lire aussi
Les "sneakerdrilles", la jolie tendance baskets de ce printemps
News essentielles
Les "sneakerdrilles", la jolie tendance baskets de ce...

Il y a vingt ans, vous avez percé les tympans de votre pauvre maman et tapé du pied sur la moquette de votre chambre pour ne pas la porter et voilà ce qui arrive : la jupe-culotte de vos jeunes années est de nouveau (si elle l'a été un jour) au top de la coolitude. On en a vu des dizaines sur les podiums printemps-été 2015, il y a des hashtags #culotte (jupe-culotte en anglais) sur les comptes Instagram de toutes les blogueuses mode et... hé oui, vous commencez à trouver ça joli. On ne vous jette pas la pierre. Il n'empêche que :


1. La jupe-culotte n'est pas le vêtement le plus seyant qui soit (à cause de sa largeur et de la longueur qui coupe la jambe).


2. La jupe-culotte est fortement connotée Versaillaise coinssos / scout de France / Manif pour tous. Pas le comble du glamour donc.


3. Votre mec va détester.


Voici donc six conseils pour adopter ce qu'il ne faut pas avoir peur d'appeler la tendance la plus dangereuse de la saison (à égalité avec le mom jeans).


On marque la taille

Parce qu'on n'a pas envie de ressembler à Tintin, courant vaillamment vers de folles aventures cosmopolites, on choisit une jupe-culotte qui prend bien la taille (histoire de ressembler à une femme).

La jupe-culotte, top tendance 2015
La jupe-culotte, top tendance 2015

On choisit la bonne longueur

Soit au-dessous du genou comme une jupe midi ou jusqu'à mi-mollet comme un pantacourt new generation. On trouve aussi des versions longues qui arrivent au-dessus des cheville comme un pantalon 7/8e, très chic également.

On envoie les talons

Parce que la jupe-culotte a une fâcheuse tendance à tasser, on sort les escarpins, les nu-pieds à talons, les platform shoes ou tout ce qui ajoute quelques centimètres.
Le bon combo : jupe-culotte et escarpins vertigineux.
Le bon combo : jupe-culotte et escarpins vertigineux.

On ose le top crop

Pour casser le côté hyper-classique de la jupe-culotte, on fait dans le sexy en haut. La bonne solution : le top court qui ne sera de toute façon pas indécent puisque vous avez une taille haute (cf. 1.)
Le bon mix : jupe-culotte et top crop.
Le bon mix : jupe-culotte et top crop.

On abuse des imprimés funky

Pour rompre définitivement avec la jupe-culotte bien tradi en velours côtelé marron de nos années scoutisme, on sort les imprimés un peu fous : fleuris, tropicaux, wax... Sinon, on choisit une jupe-culotte noire ou immaculée et on porte les imprimés en haut.

On teste le cuir

Canon taillée dans des tissus fluides, la jupe-culotte l'est aussi dans des matières raides comme le jean ou le cuir. Ça apporte la touche rebelle dont elle manque cruellement. La preuve en image.
Jupe-culotte en cuir fauve.
Jupe-culotte en cuir fauve.